20.9 C
Paris
mardi, juillet 5, 2022

Comment fonctionne le trading haute fréquence ?

Must read

La bourse est un domaine très complexe fait à base d’analyse, de négociation, d’évolution du marché, d’investissement, d’algorithmes, de stratégies, d’actions et de transactions. Face à cela, pour faire du trading, il est indispensable d’avoir un certain niveau de connaissance. En effet, pour devenir un bon trader, il faudra d’abord sélectionner une des stratégies disponibles. Parmi les plus connus actuellement, on peut citer le trading haute fréquence qui met en avant l’intervention des robots au lieu du trader humain. Découvrez, dans cet article, la définition du trading haute fréquence, ses risques et son mode de fonctionnement.

Définition du trading haute fréquence

Également appelé transaction à haute fréquence, le trading THF est l’un des nombreux types du trading automatique. Il s’appuie sur l’utilisation de programmes électroniques, dont les ordres boursiers sont sélectionnés à l’aide d’un algorithme. En d’autres termes, les transactions financières ne sont pas définies par un trader humain. Mais, plutôt par des acteurs virtuels, de manière automatique. Il faut savoir que le THF peut passer des milliers d’ordres en moins d’une seconde. Il peut :

  • Déterminer les opportunités ;
  • Façonner des ordres ;
  • Exécuter des ordres.

Afin d’y parvenir, les logiciels mis en place pour le trading haute fréquence analysent le marché et font passer automatiquement les ordres. Ajoutez à cela, que grâce à la grande vitesse que permettent les ordinateurs utilisés, le trading haute fréquence offre la possibilité de détecter rapidement les différences de prix, aussi minimes soit-elle, au niveau de plusieurs actions. Néanmoins, il faut savoir que le trading haute fréquence est peu utilisé. Car, les investisseurs estiment que le prix de la technologie THF est très élevé, pour les nombreux risques qu’elle présente.

Le trading THF fait partie du trading automatique
Le trading THF fait partie du trading automatique

Les risques du trading haute fréquence

La pratique du trading haute fréquence est jugée risquée par plusieurs investisseurs professionnels, surtout pour les transactions importantes. Tout d’abord, les robots s’occupant des actions en bourse fonctionnent grâce à un algorithme qui n’est pas infaillible. Par conséquent, en l’absence de supervision humaine, différentes erreurs peuvent être commises. 

Ensuite, le second risque est la création d’un marché dont l’exécution se fait à travers une vitesse élevée, pour les plateformes de grandes envergures, et une vitesse faible pour les particuliers. Le matériel utilisé pour le trading est à l’origine de cette différence.

Enfin, le dernier risque relevé est la possibilité que les investisseurs tirent de plus en plus profit de la volatilité des actions

Comment fonctionne le trading haute fréquence ?

Le trading haute fréquence est avant tout apprécié pour sa vitesse. En effet, les marchés boursiers sont connus pour leur volatilité. Par conséquent, les robots utilisés dans l’activité du HFT permettent de trader de millions de fois plus rapidement qu’un humain. De ce fait, chaque microseconde, un trader robot va récolter plusieurs informations pour vendre un nombre impressionnant d’actions et rapporter des sommes d’argents bien plus conséquentes. Par exemple, plusieurs traders, aux USA, utilisent habituellement des bénéfices supérieurs à 3 milliards de dollars. 

Pour ce faire, les robots sont caractérisés par :

  1. Des algorithmes intelligents

    Les robots traders sont avant tout des algorithmes installés sur des machines ou des ordinateurs. Un algorithme peut être perçu comme un texte (code) composé de plusieurs instructions, tels que :

    • Le mode d’achat des actions ;
    • Les spécificités de vente ;
    • L’analyse avant l’achat ;
    • L’anticipation de l’évolution des cours et du marché.

    Ainsi, toutes ces actions sont réalisées en même temps, et durant un laps de temps flash.

    Il faut savoir qu’il n’existe pas un seul algorithme. En effet, chaque firme développe son propre programme algorithmique. Parmi les plus connus, on peut citer Sumo, Iceberg, Guerilla ou Ninja.

    Le trading haute fréquence est apprécié pour sa vitesse d'exécution.
    Le trading haute fréquence est apprécié pour sa vitesse d’exécution.
  2. Des câbles à grandes vitesses

La valeur d’un programme algorithmique de trading haute fréquence est sa capacité à traiter plusieurs données à une vitesse exceptionnelle. Pour ce faire, des câbles spécifiques ont été mis en place. Ils sont connus sous le nom de Dark Fiber

Le trading haute fréquence en Europe

En Europe, et notamment en France, le trading haute fréquence est autorisé dans le marché de la finance et de la bourse. Néanmoins, l’Autorité des Marchés Financiers le surveille de près. En effet, chaque ordre est passé au crible pour éviter tout abus. Pour ce faire, l’AMF a mis en place une réglementation stricte pour le trading haute fréquence. Et, chaque trader risque de recevoir des sanctions s’il ne la respecte pas. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé avec le trader Virtu et la société Euronext. L’AMF leur a administré une amende d’une valeur de cinq millions d’euros pour manipulation de liquidité grâce au HFT.

More articles

Latest article