5.4 C
Paris
samedi, décembre 4, 2021

Comment obtenir son visa de travail en Chine ?

Must read

Dépendamment de la nationalité du demandeur et de son pays de résidence, la demande de visa de travail en Chine peut varier entre un pays et un autre. Ce qu’il faut retenir, c’est que l’information publiée ici est sujette à des changements, dans le cas où les autorités officielles chinoises décident de modifier les formalités en question. Dans ce guide général, on explique comment soumettre une demande et obtenir le visa de travail en Chine.

La procédure d’une demande de visa de travail en Chine

De prime abord, il faut savoir que l’obtention du permis de travail est une condition nécessaire avant de faire toute demande de visa de travail. Au cours de ces dernières années, le gouvernement chinois a simplifié le processus de demande de permis de travail, en plaçant le tout sous l’égide d’une seule agence qui est la SAFEA (Administration d’État des Affaires étrangères des Experts). La SAFEA est également l’agence gouvernementale responsable des visas de travail et des classifications de visa Z et R.

Les « Visas Z » sont les visas normaux pour les employés étrangers, tandis que les « Visas R » sont réservés aux cadres supérieurs. Ce guide couvre la procédure de demande de permis de travail et de « Visa Z »

La demande de permis de travail

Pour obtenir le permis de travail, les deux parties employeur et employé doivent soumettre, par voie électronique, dans l’ordre, les pièces justificatives suivantes qu’on citera juste ici.

La liste des documents requis de l’employeur (uniquement en chinois) :

  • Une licence commerciale et un certificat de code d’organisation ;
  • Le formulaire d’inscription ;
  • Les informations d’identification de l’employeur/de l’agent responsable de l’enregistrement ;
  • Les documents de licence de l’industrie.

La liste des documents requis du futur employé étranger :

  • Le formulaire de demande de permis de travail pour étranger ;
  • Le passeport ;
  • Une photo d’identité ;
  • Une lettre de référence de l’emploi antérieur ;
  • Une lettre de référence des études académiques ou des qualifications professionnelles ;
  • Une copie du contrat de travail ;
  • Le certificat du casier judiciaire ;
  • Le dossier d’examen médical ;
  • De l’information sur les membres accompagnateurs.

La SAFEA utilise un système de notation des candidats employés étrangers en fonction de plusieurs facteurs : l’âge, les diplômes d’études supérieures et les qualifications, le nombre d’années d’expérience professionnelle, le salaire du poste visé, la zone géographique du lieu de travail, etc. Ce système de points répartit les demandeurs de permis de travail en 3 classes :

  • La classe A pour les talents étrangers d’élite : supérieure à 85 points ;
  • La classe B pour les talents professionnels étrangers : entre 60 et 85 points ;
  • La classe C pour tous les autres : inférieure à 60.

La demande de visa de travail

Si le demandeur a obtenu un avis favorable pour le permis de travail, il peut entamer la deuxième étape qui est celle de la demande du visa de travail. Pour présenter explicitement les formalités à remplir dans cette étape, on va utiliser la méthode QQOQCCP comme suit :

  • Quoi ? : le document qui fait objet de demande est le « Visa Z » ;
  • Qui peut faire une demande de visa de travail en Chine ? Toute personne ayant reçu une lettre officielle de la part de la SAFEA lui accordant le droit de travail (avis de remise du permis de travail) sur le territoire chinois ;
  • Où ? : la demande ne peut être effectuée qu’auprès des services de visas d’une ambassade ou d’un consulat de la république populaire de Chine (de l’étranger ou de l’intérieur du pays) ;
  • Quand ? : le demandeur de visa est conseillé de présenter sa demande dès que le permis de travail lui a été accordé ;
  • Comment ? : soumettre les pièces justificatives suivantes : le formulaire de demande de visa rempli en ligne et imprimé, une photo récente de format passeport, le passeport et l’avis de remise du permis de travail.

La Chine ne limite pas le nombre de visas de travail offerts aux étrangers de classe A. Cependant, il existe des restrictions sur le nombre de visas de classe B et de classe C délivrés.

Retrait et validité du visa Z

Une fois le demandeur est informé qu’il a obtenu l’accord, il doit se présenter aux services consulaires ou ceux de l’ambassade de Chine pour retirer son visa de travail, en soumettant l’avis de remise du permis de travail et la demande de visa de classe Z. Le traitement de cette demande dure entre 2 à 5 jours. Il est très important de signaler que Le « Visa Z » a une validité de 30 jours.

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article