5.4 C
Paris
samedi, décembre 4, 2021

Coût d’un prêt immobilier : nos recommandations

Must read

Être propriétaire d’un bien immobilier est de nos jours un véritable accomplissement de vie d’adulte, mais vu les prix des biens, il faut toujours passer par la case « prêt immobilier » pour pouvoir acquérir un bien.

Malgré toutes les hésitations, vous vous êtes enfin décidé à sauter le pas et devenir propriétaire d’un bien immobilier, mais vous vous questionnez encore quant au coût de votre futur prêt immobilier et quant à la procédure d’obtention de celui-ci.

Dans cet article, nous vous expliquerons en détails tout ce que vous devez savoir en tant qu’éventuel propriétaire avant de vous engager dans une procédure d’obtention d’un prêt immobilier.

Qu’est-ce qu’un crédit immobilier ?

Un crédit immobilier est une transaction entre un prêteur en l’occurrence une banque et un client. Cette transaction dans la majorité des cas est payante sous forme d’intérêts prélevés sur votre compte chaque mois.

Pour bénéficier de ce genre de crédit, nous conseillons de vous informer auprès de votre banque sur les modalités de transaction d’un emprunt bancaire immobilier et de vous renseigner sur les prestations que votre banque propose :

  • le taux d’intérêts ;
  • la durée ;
  • l’assurance ;
  • la garantie du paiement du prêt ;
  • les modalités de remboursement ;
  • les frais de dossier.

Après vous avoir entretenu avec l’agent commercial de votre banque, nous vous conseillons de demander une simulation de prix pour pouvoir vous situer quant à votre budget, votre futur financier et surtout vos projets de vie car comme l’agent commercial vous l’aura sûrement expliqué, vous aurez d’autres frais supplémentaires en dehors de votre crédit lui-même.

Les taux d’intérêts et assurance d’un emprunt immobilier

Lors de votre procédure d’obtention d’un bien immobilier, vous serez sans doute amené à demander un emprunt au niveau de votre banque.

Il faut tout d’abord savoir qu’une banque ne prête jamais d’argent sans contreparties. En effet, cette contrepartie qui se facture sous forme d’intérêts à l’emprunteur.

Il y’a deux sortes d’intérêts que vous serez sûrement amené à choisir : les taux d’intérêts fixes et les taux d’intérêts variables.

Les taux d’intérêts fixes

Ce genre de taux d’intérêts est fixé sur votre contrat. Après l’avoir signé, un débit mensuel vous sera facturé et cette somme ne peut être changée tout au long de votre durée d’emprunt. En effet, ce taux d’intérêts est connu à l’avance par l’emprunteur. Celui-ci est stipulé noir sur blanc sur son contrat et ne peut être changé, le coût de votre emprunt sera donc fixé au préalable.

Les taux d’intérêts variables

Ce genre de taux d’intérêts n’est pas fixé au préalable et son montant n’est pas stipulé sur votre contrat. En effet, le montant est flexible et peut changer d’un mois à un autre, ce qui peut éventuellement rallonger la durée de votre crédit. Mais dans certains cas, le taux peut s’ajuster et s’adapter à votre durée de crédit initial.

Il est important de négocier le meilleur taux d’intérêts, surtout dans le cas où il est fixe. Cela vous permettra d’éviter des coûts supplémentaires à votre prochain achat d’un bien immobilier.

L’assurance de votre prêt immobilier

En France, la prise d’une assurance acheteur/emprunteur est obligatoire si vous voulez bénéficier d’un prêt immobilier. En effet, cette assurance vous couvre vous et votre famille d’éventuels problèmes.
Le coût de l’assurance peut atteindre jusqu’à 30 % du coût total de votre emprunt immobilier. Celui-ci sera prélevé mensuellement sur votre compte et s’ajoute ainsi aux intérêts.

La garantie du paiement du prêt

Votre banque sera amenée à vous demander une garantie de paiement de votre prêt immobilier pour s’assurer du paiement du prêt malgré le non-remboursement de l’emprunteur.
Celle-ci peut être sous forme :

  • d’hypothèque dans le cas où vous ne remboursez pas votre prêt, un saisi de bien sera effectué ;
  • de caution auprès d’un établissement spécialisé qui se tiendra garant de payer votre prêt au cas où vous ne pouvez le faire vous même ;
  • une domiciliation de salaire dans la plupart des banques vous sera aussi demandée.

En règle générale, pour pouvoir bénéficier d’un prêt immobilier, il faut tout d’abord s’entretenir avec l’agent commercial de votre banque pour une éventuelle simulation de crédit. Au cours de cette simulation, vous parlerez du coût de votre prêt immobilier. Celui-ci sera décidé en fonction du montant de votre crédit initial auquel s’ajoutent des frais supplémentaires regroupant plusieurs paramètres, tels que les frais de dossier, les intérêts, l’assurance et les garanties de paiement.

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article