23.6 C
Paris
vendredi, août 19, 2022

Qu’est-ce qu’une maison de maitre ?

Must read

L’architecture et l’immobilier sont deux domaines très vastes qui répertorient les bâtisses en fonction de leurs caractéristiques ainsi que de leur âge. En France, les maisons les plus anciennes montrent une architecture très particulière. C’est le cas notamment des châteaux, des demeures de luxe ou encore des maisons bourgeoises. Néanmoins, de plus en plus de personnes s’intéressent à la maison de maître. C’est un type de bâtiments qui peut se situer tant bien au cœur d’une ville, qu’en pleine campagne. Dans cet article, on vous explique ce qu’est la maison de maître et ses spécificités relatives à l’architecture, la taille, le nombre d’étages, les matériaux utilisés, les types de fenêtres et de toitures. 

Qu’est-ce qu’une maison de maître ?

Également appelé demeure de maître, la maison de maître est une construction qui lie à la fois grandeur et élégance. Assez exceptionnel, ce type d’habitation, contrairement au château, peut être construit en campagne et en ville. C’est un ouvrage qui est édifié avec des matériaux nobles et compte plusieurs pièces et chambres de superficie considérable. Les demeures de maître ont un caractère travaillé et très opulent, avec un nombre important de fenêtres symétriques. 

En France, les maisons de maître montrent des caractéristiques assez différentes en fonction de la région dans laquelle elle se situe. Néanmoins, certaines ressemblances peuvent être relevées. Tout d’abord, la forme de ces bâtiments est généralement rectangulaire et les matériaux principalement utilisés sont les pierres. Ensuite, le nombre d’étages se limite habituellement à 2 étages, avec un rez-de-chaussée qui sert d’étude de réception. Ajoutez à cela qu’elle dispose également de combles. 

Une maison de maître
Une maison de maître

Reconnaître une maison de maître

Afin de reconnaître une maison de maître de l’extérieur, il suffit de jeter un œil à ses chaînes d’angle. Ces derniers sont souvent ornés de pierres de taille différente. De plus, une porte occupe le centre de la façade principale et plusieurs fenêtres sont disposées à proximité. Pour ce qui est des premières étapes, d’autres fenêtres sont pareillement disponibles et majoritairement alignés sur celle du bas. Enfin, pour les combles du dernier étage, un œil de bœuf ou une fenêtre peuvent être disposés au centre. 

Pour ce qui est de l’intérieur d’une maison de maître, une pièce immense pour la réception et plusieurs salons occupent le rez-de-chaussée. Et, les chambres sont situées à l’étage et ont toutes une cheminée en marbre ou en pierre. Afin d’accéder aux chambres, un escalier est mis en place. Il est réalisé en pierre et doté d’une rampe fabriquée à base de fer forgé. Il faut savoir que les plafonds ont une hauteur variant de 2.8 m jusqu’à quatre mètres. Et, ils sont réalisés en stuc. Pour ce qui est des murs, leur épaisseur peut atteindre un mètre. Car, ils sont construits à base de pierre de taille. 

Une porte centrale et des fenêtres alignées sont les caractéristiques principales d'une maison de maître
Une porte centrale et des fenêtres alignées sont les caractéristiques principales d’une maison de maître

Les différences entre les maisons de maître en France

Édifier en France, entre le XVIIe siècle et le 20e siècle, cette construction présente dès disparité au niveau des matériaux en fonction de leur localisation. En effet, l’œuvre réalisée au nord est différente de l’œuvre construite au Sud. La principale différence se situe au niveau des pierres utilisées. Par exemple, la toiture est réalisée avec de l’ardoise ou de pierres de granite à l’Ouest et au Nord de la France. Tandis qu’au Sud, le toit de la maison de maitre sera en calcaire jaune ou blanc. 

La différence entre la maison bourgeoise et la maison de maître

Ces deux maisons ont été construites aux cours de la même période. Et, elles montrent un prestige et un luxe assez similaires. Face à cela, un architecte débutant peut faire l’erreur de les confondre. Afin de les distinguer, l’un de nos premiers conseils est de regarder les alentours. Une maison bourgeoise dispose d’un jardin immense ou d’un parc. Tandis qu’une propriété de maître est habituellement située en plein milieu d’un domaine industriel ou agricole. Face à cela, vous trouverez des bâtiments ayant une fonction économique à proximité de cet ouvrage. C’est d’ailleurs pour cela que lors d’un projet de rénovation, des travaux d’extension du jardin sont souvent entrepris. Par conséquent, l’architecture des deux maisons est similaire. Leur différence réside donc au niveau de leur statut historique et non dans leur charme. 

Le prix d’une maison de maître

Les Français qui disposant d’une villa de type maison de maître veulent soit la vendre ou la rénover. Dans les deux cas, il est conseillé de faire une estimation immobilière pour connaître son prix. Pour ce faire, 2 facteurs doivent être pris en compte :

  • Le marché actuel de l’immobilier ;
  • Les caractéristiques de la maison de maître (nombre de pièces, la surface …) ;
  • La localisation.

Face à cela, ce type de construction peut valoir entre 1500 à 3 000 euros par mètre carré. Par conséquent, en France, le prix d’une demeure de maître de 80 mètre carré, peut aller de 120 000 à 240 000 euros. Néanmoins, il est indispensable de comprendre que deux demeure identiques peuvent présenter différents prix. Cela est relativement vrai lorsqu’une construction est située en Île-de-France par exemple, et que l’autre est localisé au Pays de la Loire. 

En outre, il est conseillé de recourir aux services d’une agence immobilière avant de signer tout contrat de vente. 

Comment rénover une maison de maître ?

Que ce soit social, législatif ou économique, un projet de rénovation est souvent indispensable pour ce type de construction. Car, avec le passage du temps, elle est continuellement confrontée aux agressions extérieures et intérieures. 

L’un de nos ultimes conseils pour entamer des travaux de rénovation sur votre habitation, est de toujours commencer par vérifier l’état de la charpente et du toit. Il faudra contrôler la structure du domaine en étudiant l’état des planchers ainsi que de la charpente. Afin de détecter toute éventuelle prolifération d’insectes.

Rénovation d'une maison de maître
Rénovation d’une maison de maître

Ensuite, la seconde étape consistera à vérifier le réseau de plomberie et d’électricité de votre habitation. En cas de non-conformité, ces derniers devront absolument être remis en état. En outre, l’isolation est également un paramètre primordial. Par conséquent, tout projet de rénovation d’habitation doit en prendre compte.

Enfin, vous pourrez entamer la remise en état de l’intérieur de la maison. Et ce, en modifiant la décoration ainsi que les revêtements de sol.

More articles

Latest article