14.8 C
Paris
jeudi, mai 30, 2024

Comment calculer le budget nécessaire pour construire une maison ?

Must read

Programmer un projet de construction nécessite la mise en place d’un budget complet et détaillé. En effet, il faudra prendre en compte divers points, comme les frais de raccordement aux divers réseaux, de notaire, la décoration intérieure et extérieure, le prêt immobilier, etc. Grâce à cette démarche, vous pourrez réussir ce projet et vous rendre compte de vos capacités financières pour l’assumer. 

Réaliser une estimation des moyens dont vous disposez, ainsi que du coût global nécessaire à la construction du projet est indispensable, et cela doit se faire à travers un bon plan de financement. Ajoutez à cela qu’il faudra prendre en compte les diverses aides selon les travaux que vous allez effectuer. 

Quel type de contrat de construction choisir ?

Pour établir le budget nécessaire pour construire une maison, il faudra d’abord déterminer le type de contrat de construction qui consiste soit à construire une maison, soit acquérir un terrain. Car, ce choix aura un impact sur le prêt immobilier que vous pourrez obtenir auprès de votre banque. 

La vente d’une maison en l’état futur d’achèvement

L’acquisition d’une maison qui n’est pas encore finie ou d’un terrain en lotissement peut se faire à travers la vente en l’état futur d’achèvement qui est une seule transaction. Ainsi, dans ce cas, il s’agit d’une acquisition sur plan, caractérisée par un contrat doté d’une importante réglementation. Pour ce qui est du rôle de maître d’ouvrage, il est attribué au promoteur immobilier, et ce, jusqu’à ce que le logement soit achevé. 

Il faut savoir que cette solution vous facilitera considérablement, mais elle est extrêmement coûteuse.

La vente d’une maison en l’état futur d'achèvement

Le contrat de construction d’un logement individuel

C’est un contrat qui reçoit un encadrement complet de la part de la loi 1990. Ainsi, vous pourrez jouir d’une sécurité importante, ce qui n’est pas le cas du contrat VEFA. Dans ce cas, il faudra amener le terrain soit hors lotissement ou à l’intérieur. 

Après cela, il faudra sélectionner un modèle de maison et de plan que vous proposera le constructeur au sein du catalogue. En outre, dans le cas d’un terrain non viabilisé, ce dernier pourra le prendre en charge. 

Toutefois, cette solution ne permet pas de personnaliser diverses parties du logement futur. Néanmoins, vous pourrez faire des économies et bénéficier de plusieurs garanties sécurisantes. Ajoutez à cela que lors de la fixation de la date de livraison d’un logement, elle sera non seulement respectée, mais en plus de cela le budget sera respecté. 

Le contrat de maîtrise d’oeuvre

Dans ce cas-là, l’acquisition d’un terrain peut se faire en hors lotissement ou à l’intérieur. Ainsi, la maison pourra être construite selon vos directives ! Vous aurez le rôle du maître d’ouvrage que ce soit pour le pilotage, la coordination du chantier et son suivi. 

Il est nécessaire de conclure un contrat de maîtrise d’œuvre avec un bureau d’étude, avec un économiste du domaine ou encore un architecte. Dans ce cas, il faudra le rajouter au budget, représentant plus de 10 % du montant de la construction. 

Le prix du terrain pour la construction d’une maison

La première dépense à laquelle vous devrez faire face est l’achat du terrain. Au niveau de la France métropolitaine, le coût du terrain dépend de la localisation. En effet, si on prend un terrain localisé au niveau des Hauts-de-Seine, le coût moyen sera de 1 094 euros par mètre carré. Par contre, une dizaine d’euros suffirait pour acquérir un mètre carré au niveau de la Creuse.

En outre, vous devrez faire face à divers frais si vous optez pour l’acquisition d’un terrain isolé, comme : 

  1. le bornage ;
  2. les coûts de viabilisation ;
  3. l’étude de sol ;
  4. l’accès au chantier.

Par contre, si vous optez pour un terrain en lotissement, vous aurez accès à une offre viabilise, constructible ainsi que bornée. 

construction d’une maison

Enfin, si l’acquisition d’un terrain à travers une agence immobilière, il faudra payer une commission qui peut aller jusqu’à 10 % du montant de la parcelle. 

Le paiement des taxes et du notaire

Lorsque vous allez acquérir un terrain, il faudra inclure dans le budget le prix des services du notaire. C’est ce dernier qui va prendre en charge les droits de mutation qui peut représenter plus ou moins 6 % du coût du terrain. Ajoutez à cela qu’il faudra noter le coût des honoraires de cet expert. 

Il faudra également penser au payement du chef de service du local des hypothèques ainsi que des formalités. 

L’ensemble de ses frais peuvent aller jusqu’à 10 % du coût total du terrain. 

Le crédit immobilier à prendre pour la construction d’une maison

Les établissements de prêt accordent un unique crédit pour l’ensemble du projet d’acquisition d’une maison, selon le type de contrat sélectionné. 

Ainsi, pour le CCMI et le VEFA, vous pourrez recevoir un prêt pour financer l’acquisition du terrain, les taxes, et la construction. 

Le crédit immobilier

Par contre, dans le cas de la maîtrise d’œuvre, il peut être nécessaire de souscrire à divers prêts pour acheter un terrain et édifier un logement.

More articles

Latest article