7.4 C
Paris
mardi, novembre 29, 2022

Quels sont les objectifs de la FIMO ?

Must read

La conduite d’un véhicule poids lourd ne peut se faire sans l’obtention d’un permis spécifique. Ajoutez à cela que les personnes désireuses d’en faire leur métier, et de devenir chauffeurs de poids lourd, ont l’obligation de suivre la formation FIMO. Ainsi, ils auront la possibilité d’être recrutés par des sociétés de transport de voyageurs ou de marchandises. Découvrez, dans ce guide, les spécificités de la formation FIMO, son contenu et ses objectifs.

Présentation de la FIMO

FIMO est l’acronyme utilisé pour désigner la Formation Initiale Minimum Obligatoire pour les conducteurs de véhicules de transport de marchandises, ayant un poids avec charge de plus de 3.5 tonnes, ainsi que des véhicules de transport de personnes de 8 places et plus. Par conséquent, les professions qui sont principalement concernées sont le chauffeur d’autocar et de bus ainsi que le chauffeur routier. L’avantage d’être titulaire de cette formation est que le Ministère des Transports ainsi que le secteur professionnel reconnaissent vos compétences et vos connaissances du domaine. 

Les personnes qui désirent suivre la FIMO, dans le cadre du transport de marchandises, doivent avoir au minimum 21 ans et doté d’un permis de type :

  • C ;
  • EC ;
  • ED.

Par contre, dans le cas de la formation destinée au transport de voyageurs, l’âge est le même. Cependant, pour le permis, il faudra avoir soit le D ou le DE. 

Enfin, l’accès à la formation ne nécessite pas d’être salarié d’une entreprise. Bien au contraire, elle va vous aider dans le processus de recherche d’emploi. Car, les sociétés de transport privilégient les détenteurs de cette qualification. 

La Formation Initiale Minimum Obligatoire

La différence entre la FCO et la FIMO

Nombreuses sont les personnes qui confondent ces deux types de formations. En effet, la première est obligatoire depuis 2008 pour toute personne désireuse d’entamer une carrière dans le transport de personnes ou de marchandises. Dans le cas de la Formation Continue Obligatoire (FCO), elle est imposée à tous les chauffeurs qui sont en exercice. Ainsi, cette formation est programmée tous les 5 ans, dans le but de renouveler et de mettre à jour les connaissances des chauffeurs. Il faut savoir qu’elle s’étale sur 5 jours et dure en moyenne 35 heures. 

La Formation Continue Obligatoire

Pourquoi suivre la FIMO ?

Outre qu’elle soit obligatoire, la FIMO est une formation qui s’articule sur la théorie de la conduite de poids lourds ainsi que sur un second volet pratique. Ainsi, sur toute la durée de la formation, vous serez amené à suivre des conférences dans l’enceinte d’une salle. Pour, ensuite, mettre en pratique ce qui vous a été dicté sur le terrain. En moyenne, cette formation dure un mois et compte 140 heures. Ainsi, pour être certains d’intégrer toutes les notions relatives à cette profession, la FIMO a mis en place un programme spécifique qui s’articule autour de quatre axes. 

Conduire les véhicules de façon sécuritaire et rationnelle

Avant de passer à la pratique, il est essentiel au conducteur de s’assurer qu’il a toutes les connaissances nécessaires sur l’engin qu’il va conduire. Face à cela, le premier axe sur lequel se centre la FIMO est un rappel des principales connaissances à avoir sur les poids lourds. Après cela, elle va se concentrer sur les étapes à suivre pour réaliser correctement :

  • un chargement ;
  • une manutention ;
  • un arrimage.

Conduire les véhicules de façon sécuritaire et rationnelle

Les règles encadrant le transport routier

Lors de la formation, vous serez amené à examiner la réglementation concernant le code de la route (national et international). De plus, vous aurez également la possibilité de connaître les règles qui assurent la sécurité routière. Puisque même le temps de repos, dans cette profession, est réglementé.

La sensibilisation au risque routier et à la sécurité routière, sanitaire et environnementale

Durant cette phase de la formation, les conducteurs prennent connaissance des risques auxquels ils peuvent être exposés lorsqu’ils sont sur la route. Mais également à l’arrêt, lorsque le camion est en chargement. Ajoutez à cela que votre précepteur va également aborder :

  1. la conduite sécuritaire ;
  2. la réglementation environnementale ;
  3. le secourisme.

La sensibilisation au risque routier et à la sécurité routière, sanitaire et environnementale

La logistique et le transport

Cette leçon s’articule autour du secteur des transports et de la logistique. De plus, elle a également pour visée d’instruire les conducteurs concernant l’importance de respecter l’image de la société auprès de laquelle ils exercent. Mais également de leur inculquer le type de relation qu’ils doivent entretenir avec le public. 

Comment obtenir le titre FIMO ?

Comme toute autre formation, la FIMO se conclut aussi par un examen d’évaluation. Ainsi, le futur conducteur a l’obligation d’assister aux 140 heures de formations et de réussir le test final, pour pouvoir conduire un véhicule PL de 3.5 tonnes ou plus.

Il faut savoir que le test d’évaluation s’articule autour d’une soixantaine de questions à choix multiples. Pour le réussir, il faudra impérativement avoir au minimum 36 réponses correctes. Lorsque c’est le cas, vous pourrez recevoir une CQC (Carte de Qualification Conducteur). 

Il est important de comprendre que les organismes qui proposent cette formation sont tous mandatés par l’État. Cependant, le prix de la formation diffère. En effet, chaque établissement a la liberté de proposer le prix qu’elle désire. Néanmoins, en moyenne, il est de 2 000 euros. 

Enfin, pour connaître les organismes chargés de cette formation, et les dates pour lesquelles sont programmées les sessions, il est conseillé de se rendre sur Pôle Emploi. D’ailleurs, cela vous permettra également de prendre connaissances des moyens de financement qui vous permettront de payer cette dernière. 

Obtenir le titre FIMO

Est-ce qu’il est possible de devenir conducteur de poids lourd sans la Carte de Qualification de Conducteur ?

Devenue obligatoire en 2008, la formation FIMO est indispensable pour être chauffeur poids lourds. Auquel cas, le chauffeur s’expose à une contravention de type 3, si vous êtes contrôlé. Ajoutez à cela, que votre employeur risque de recevoir une amende pour négligence des compétences de ses employés. Toutefois, il faut savoir que des cas spécifiques peuvent déroger à cette obligation. En effet, les chauffeurs poids lourds qui ne dépassent pas la vitesse de 45 km / h peuvent ne pas suivre la FIMO. Sans oublier également que cette formation est facultative pour les conducteurs travaillant auprès de la protection civile, de l’armée, des forces de l’ordre, des pompiers, etc. 

More articles

Latest article