5.4 C
Paris
samedi, décembre 4, 2021

Comment se déclarer en portage salarial ou en auto entrepreneur ?

Must read

En optant pour devenir auto-entrepreneur ou faisant partie du portage salarial, vous aurez la possibilité de travailler sans avoir de chaînes autour de vos mains, lire notre article sur comment choisir le portage salarial en informatique , vous ne serez pas obligé de supporter l’humeur grincheuse de votre boss, ni contraint à faire des choses que vous n’aimez pas, d’ailleurs, si cela vous intéresse et que vous souhaitez faire partie de ce régime, et travailler en toute légalité, mais que vous ignorez comment déclarer tout cela ? Ne vous inquiétez pas ! Car vous êtes tombé dans la bonne revue, on va vous dévoiler pas à pas comment légaliser tout cela.

Comment se déclarer en portage salarial en auto-entrepreneur ?

Toutes les personnes qui souhaitent travailler en freelance, c’est-à-dire, celles qui choisissent avec qui travailler et qui fixent le prix de leurs services, peuvent désormais être assurées tout au long de leur travail, en effet, c’est la société de portage salarial qui leur offre une protection, toutefois, il est de votre devoir, si vous êtes freelancer, de déclarer vos revenus, c’est en fonction de ces revenus que vous bénéficierez d’une couverture plus ou moins importante. C’est pour cela qu’on vous conseille d’accorder de l’importance à tous vos justificatifs concernant vos activités, ainsi qu’une description de comment marchent vos affaires, en outre, tous les papiers que vous donnez à votre organisme de portage. On vous recommande de ne pas perdre une seconde, après que vous acceptez une mission, notez directement un bref descriptif de votre mission tel que :

  • Mentionner la date du début de la mission ;
  • Mentionner la durée dont vous vous êtes mis en accord avec votre potentiel client ;
  • Détailler son contenu ;
  • Indiquer le montant sur lequel vous vous êtes mis d’accord ;
  • Indiquer ce que vous devez dépenser afin de bien mener cette mission.

Tous ces éléments couvriront votre mission, vous pouvez les envoyer à votre société de portage salarial, afin qu’elle puisse vous offrir deux contrats différents, un qui vous couvre avec votre potentiel client, et l’autre qui vous relie à votre société de portage salarial. Pour vous déclarer en tant qu’auto-entrepreneur, vous devez vous connecter à votre plateforme et ainsi, mentionner votre chiffre d’affaires, c’est en fonction de ce chiffre d’affaires que vous ferez partie d’un des régimes dédiés aux autos-entrepreneurs.

Différences pour les cotisations sociales d’un auto-entrepreneur et portage salarial

Dans cette section, nous allons vous parler de la différence entre les cotisations sociales d’un auto-entrepreneur et du portage salarial, en effet, une auto-entreprise détient un régime microsocial unique, autrement dit, la somme versée aux cotisations n’est pas obligatoire si l’auto-entrepreneur n’a pas eu de chiffre d’affaires. Dans le cas contraire, il doit participer aux cotisations avec un taux d’environ 22 % de ses revenus, c’est d’ailleurs un pourcentage très avantageux, mais il ne peut pas réduire ses dépenses pros, et il est restreint pour accroître ses revenus.

En revanche, une fois que ce dernier gagne au-delà de 70 000 euros, il ne pourra plus bénéficier du système de microentreprise, il va devoir migrer vers le régime réel, là-bas, il aura moins d’avantages que dans le système microsocial. Tandis qu’en portage salarial, le freelancer n’est pas restreint à un certain nombre de revenues, il a donc la liberté de pratiquer son business sans devoir penser au seuil qu’il va atteindre, et il peut aussi réduire ses dépenses pros, ainsi, il pourra contribuer aux cotisations et devoir s’acquitter des impôts, seulement sur ses revenus.

Tout ce qu’il faut savoir sur les déclarations en portage salarial

Vous pourrez ainsi, bénéficier d’un consultant qui vous donnera quelques astuces afin d’accroître vos bénéfices en freelance. Par ailleurs, à la fin de chaque mois, il vous faut justifier votre état d’avancement, de cette façon, l’organisme portage salarial va pouvoir vous couvrir et vous assurer un bon fonctionnement de la mission. Enfin, même si vous travaillez en freelance, vous avez les mêmes obligations qu’un salarié ordinaire, en outre, vous devez déclarer vos revenus annuels, et vous serez dépité d’un taux d’impôts comme tout salarié, un freelance en portage salarial devra seulement déclarer les revenus perçus tous les ans, afin de régler l’impôt sur le revenu. Ces déclarations auprès de sa société de portage salarial sont simples et peu nombreuses et ne demandent pas beaucoup d’efforts. Le portage salarial procure, en fait, aux freelancers, une certaine sécurité pour exercer leur activité en toute liberté.

Les avantages du portage salarial

Pour savoir comment choisir le bon statu, il faut tout d’abord connaître les avantages du portage salarial. Il faut savoir que le portage est un compromis entre l’entreprenariat et le salariat puisqu’il est à mi-chemin. En effet, avec le portage salarial, vous pouvez exercer une activité indépendante tout en étant dans un cadre sécurisé, ce qui répond assez bien aux contraintes actuelles. Le portage salarial est simple et rapide, il est donc synonyme de simplicité et surtout gain de temps, puisque vous pouvez devenir freelance en 24 heures, sans presque aucune formalité. De plus, vous avez zéro gestion administrative avec le portage salarial tout en gardant votre autonomie et votre indépendance entrepreneuriale. Vous allez quand même garder une totale autonomie dans la gestion de vos clients et organisez votre  emploi du temps vous-même. Un des plus gros avantages aussi, c’est que vous bénéficiez d’une sécurité complète, celle du statut salarié, c’est-à-dire que vous serez affilié au régime général de l’assurance maladie, de la retraite et de l’assurance chômage. Vous bénéficiez aussi d’une protection sociale complète ainsi que d’une protection juridique. Toute cette sécurité facilitera l’obtention d’un crédit puisque vous aurez un vrai contrat de travail, un lissage de salaire et une régularité dans le versement de votre salaire.

STA Portage

STA Portage est une entreprise qui vous permettra de bénéficier de tous les avantages vu précédemment et de bien d’autres encore puisqu’ils ont plusieurs offres et différents tarifs à proposer par exemple, la gestion des frais professionnels, une avance sur salaire même si votre client n’a pas encore payé puisque le paiement le 05 du mois est garantie. Vous bénéficiez aussi d’une mutuelle d’entreprise négociée, une épargne salariale avec un PEE et PERCO, des chèques cadeaux, culture, CESU, titre-restaurant mais également d’un conseiller dédié de 9h à 20h et d’un Job Board de mise en relation. Il est aussi important de savoir, que si vous êtes en recherche de missions, vous avez la possibilité de toucher le chômage. De plus, STA Portage bénéficie du label “Zéro Frais Cachés” de FEDEP’S pour que vous soyez protégé puisque de nombreux indépendants ont été abusés par leur société de portage. Vous disposerez aussi d’un extranet zéro papier afin que vous puissiez piloter toute votre activité, en déclarant vos notes de frais par photo, accédez à vos fiches de paie ainsi qu’au détail de vos salaires et bien d’autres choses.

More articles

- Advertisement -spot_img

Latest article