7.4 C
Paris
mardi, novembre 29, 2022

Qu’est-ce qu’un Conseiller en Gestion de Patrimoine ?

Must read

La valorisation du patrimoine, la préparation de la retraite, la réduction des impôts, l’anticipation de la transmission du patrimoine ainsi que la garantie d’un bon avenir pour les enfants sont autant de préoccupations que peut gérer un conseiller en gestion de patrimoine. En effet, un CGP doit fournir un accompagnement complet pour chaque client, à long terme. Et ce, dans le but d’accomplir l’ensemble de leurs objectifs de type financiers. 

Pour ce faire, les conseillers en gestion de patrimoine doivent être au fait de la situation financière et familiale de leurs clients. À terme, ceci leur permettra d’apporter les solutions adéquates aux besoins de chaque client et de bâtir une stratégie pertinente pour leur patrimoine

Cependant, il faut savoir qu’avant d’engager les services d’un CGP, il est indispensable de vérifier ses qualifications. En effet, le conseiller doit avoir le statut de Conseiller en Investissement Financiers, ainsi que le statut de courtier en assurance. 

Le conseiller en gestion de patrimoine

Donner des conseils est la principale activité qu’exerce un conseiller en gestion de patrimoine. Ainsi, il aide ses clients à organiser leur vie à travers des résolutions financières adaptées. Pour ce faire, ce professionnel leur propose un guide adapté regroupant les meilleures stratégies susceptibles de constituer de bons investissements. 

C’est un professionnel qui peut exercer au sein d’un cabinet, d’une entreprise ou en indépendant. Il est souvent amené à collaborer avec d’autres métiers de la gestion de patrimoine, comme :

  • les sociétés de gestion dont le rôle consiste en la gestion et la structure des fonds d’investissements
  • les assurances qui fournissent des services de création de produits d’assurance (PER, assurance vie, etc).

Le conseiller en gestion de patrimoine

Quelles sont les compétences d’un conseiller en gestion de patrimoine ?

Le métier de conseiller en gestion de patrimoine n’est pas simple. En effet, ce professionnel doit avoir une maîtrise complète de plusieurs domaines pour fournir un conseil de valeur à ses clients. Parmi les quatre domaines principaux, on retrouve :

Les marchés boursiers

Les conseillers en gestion de patrimoine proposent régulièrement à leur client d’investir dans les marchés boursiers. Pour ce faire, ils peuvent recourir à des fonds ou à des investissements directs. De ce fait, un CGP doit connaître le fonctionnement des divers marchés ainsi que leur progression. Ainsi, il pourra conseiller à ses clients les meilleurs investissements qui permettent une bonne relation rendement / risque. 

La fiscalité

Le domaine fiscal est présent dans toutes les décisions financières, que ce soit dans :

  • les frais de succession ;
  • l’impôt sur le revenu ;
  • la fiscalité des placements.

Par conséquent, le CGP doit avoir les connaissances nécessaires concernant la fiscalité et son évolution

Les compétences d’un conseiller en gestion de patrimoine

L’immobilier

Toute stratégie patrimoniale, SCPI ou direct, intègre systématiquement la pierre. Ainsi, avoir une bonne connaissance du marché immobilier constitue un réel atout pour les conseillers en gestion de patrimoine. 

Les assurances et les sociétés de gestion

Afin de proposer uniquement les choix les plus pertinents du marché, les conseillers en gestion de patrimoine doivent connaître les meilleurs acteurs du marché des assurances et des sociétés de gestion. C’est ce qui permettra au CGP de proposer un conseil sérieux et solide à chaque client. 

Les tarifs d’un conseiller en gestion de patrimoine

Les clients rémunèrent le CGP à travers la souscription aux produits financiers. Toutefois, il est conseillé de prêter une attention particulière au taux pris sur chaque contrat. Par exemple, sur un contrat d’assurance vie, le taux ne doit pas excéder les 1 %. Cependant, des diagnostics payants vous seront proposés si une situation compliquée venait à se manifester. Ce dernier peut être envisagé comme un bilan général patrimonial dont la facturation peut se faire de 100 euros à plus de 1 000 euros.

Les tarifs d’un conseiller en gestion de patrimoine

Le choix d’un conseiller en gestion de patrimoine

Sélectionner un cabinet CGP n’est pas une mince affaire, au vu de leur nombre. Face à cela, pour faciliter votre choix, il est conseillé de mettre en place trois paramètres d’évaluation principaux.

  1. Les statuts du CGP

    Un CGP peut faire partie d’une compagnie d’assurance ou d’une banque. Ces derniers doivent être évités. En effet, choisissez plutôt un professionnel indépendant qui détient le statut de CIF. 

  2. Les outils utilisés par le CGP

    Afin de profiter de solutions novatrices, il est important de choisir un cabinet qui utilise des outils de gestion patrimoniale récents. Cela permettra d’optimiser la gestion de votre patrimoine et de vos finances. 

    Les outils utilisés par le CGP

  3. L’importance du guide de solutions proposées

    Optez toujours pour un gestionnaire qui vous propose une diversité de placement (SCPI, défiscalisation, actifs, assurance vie, etc). En effet, un gestionnaire patrimonial qui vous propose un bilan patrimonial non payant et uniquement des alternatives de défiscalisation en immobilier est à fuir. 

Pour conclure, il faut savoir que vous êtes protégé par la réglementation, concernant les obligations d’un CGP. En effet, un conseiller en gestion patrimonial ayant un statut de CIF doit veiller au respect des nombreuses obligations mises en place par l’AMF. Parmi les plus importantes, on retrouve la transparence et le respect des étapes d’accompagnement. 

More articles

Latest article