6 C
Paris
vendredi, février 23, 2024

L’importance de l’isolation du sol pour votre logement

Must read

L’isolation thermique du logement peut se faire à divers niveaux, notamment au niveau du sol, pour économiser de l’énergie. En effet, cela ne se fait pas uniquement à travers l’isolation du toit, des murs ou de la menuiserie externe. Ainsi, isoler le sol vous permettra de profiter de plusieurs avantages. 

Ce type de travaux n’est pas très coûteux, mais permet tout de même d’économiser jusqu’à 10 % de votre facture d’énergie. Ajoutez à cela qu’il favorise le confort dans le logement à travers la diminution du sentiment de froid provenant du sol. Sans oublier aussi qu’en choisissant convenablement les matériaux, vous pourrez profiter d’une amélioration de l’isolation acoustique. 

Le principe de l’isolation du sol

C’est un chantier qui permet de rénover l’habitation du côté énergétique à travers l’isolation du sol entre une pièce non chauffée (sous-sol, cave, vide sanitaire) et un espace chauffé du logement. 

De nos jours, la majorité des populations ont réalisé l’importance de l’isolation thermique de leur maison. En effet, celle-ci devient indispensable face au coût de l’énergie et aux conditions climatiques. Toutefois, l’isolation du sol reste peu connue et généralement sous-estimée. Alors qu’il permet de faire des économies et d’avoir un moindre impact sur l’environnement

Ainsi, comme vous le savez pertinemment, les déperditions énergétiques que causent les murs d’un logement sont de 25 %. Il faut savoir que les planchers, eux, sont responsables de plus de 10 %, surtout si l’espace en dessous n’est pas chauffé. Par conséquent, vous vous retrouvez face à un enjeu de taille. De ce fait, ce type d’isolation permet d’améliorer le confort de la maison a travers la limitation des sensations de froid. 

Le principe de l’isolation du sol

En somme, l’isolation du sol consiste à disposer une couche de matériau isolant sur le plancher en utilisant soit la technique d’isolation pas dessus ou par dessous, selon la configuration du logement. De cette manière, vous pourrez réduire considérablement les ponts thermiques et profiter d’une meilleure conservation de la chaleur durant la saison hivernale et de la fraîcheur durant la saison estivale. 

Pourquoi opter pour l’isolation du sol ?

Si vous êtes toujours réticent à l’idée d’entamer des travaux d’isolation du sol, voici les avantages qui finiront par vous convaincre. 

Profiter d’importantes économies d’énergie

Opter pour une isolation du sol vous permettra de profiter d’un important avantage financier. En effet, la réduction des ponts thermiques permet de profiter d’importantes économies d’énergie. 

Enfin, ce type d’isolation va limiter l’air extérieur de pénétrer dans le logement grâce à son étanchéité. Ainsi, les pièces pourront préserver leur température et le régime du système de chauffage sera moins important. 

La réduction de l’empreinte écologique

Les anciennes habitations sont souvent qualifiées de passoires thermiques à cause du niveau de consommation énergétique qui est déraisonnablement élevé. Ainsi, en plus de causer une perte d’argent considérable, elles sont nocives pour l’environnement. 

De ce fait, la diminution de l’impact de ses passoires thermiques consistera à isoler tout le logement, sans faire l’impasse sur les sols. Ainsi, la consommation d’énergie du logement est réduite. Ce qui diminue intrinsèquement les émissions de polluants. 

Un meilleur confort acoustique et thermique

Pendant l’hiver, les sols peuvent présenter des températures inférieures à 10°C. Ce qui rend désagréable le fait de marcher pieds nu en hiver. Par contre, avec la mise en place d’une isolation du plancher, vous pourrez profiter de sols dotés de températures moyennes de 20°C. Ce qui le rend plus confortable. 

Pour ce qui est de l’acoustique, il dépendra du type d’isolant. Néanmoins, vous remarquerez que les bruits provenant des voisins ou des espaces du dessous sont amoindri. 

Un meilleur confort acoustique et thermique

Profiter d’une maison plus saine

Il est important de veiller à ce que l’air que vous respirez dans l’enceinte de votre habitat soit sain. Ainsi, l’isolation du sol permet de : 

  • améliorer le confort acoustique ;
  • optimiser le confort thermique ;
  • lutter contre l’humidité provenant du plancher.

Cependant, pour y parvenir, il est nécessaire de bien sélectionner vos matériaux et d’opter pour ceux qui montrent une grande résistance à l’humidité. C’est notamment le cas de la laine de roche.

Les techniques disponibles pour l’isolation du sol

Il est possible d’effectuer une isolation du sol avec deux techniques différentes. Il faut savoir que vous devrez effectuer votre choix en fonction de la configuration du logement et de ses potentielles contraintes.

Isolé le sol en sous-face

C’est une technique qu’il est possible d’appliquer que dans le cas des logements dotés d’un garage, une cave ou encore un vide sanitaire. Les constructeurs la recommandent généralement lors de la rénovation d’une maison, en raison de sa simplicité.

Son avantage principale est qu’elle ne réduit pas la hauteur de votre intérieur et permet de profiter d’une logistique plus simple. D’ailleurs, durant le chantier d’isolation du sol par dessous, vous n’aurez pas à déplacer vos affaires. 

Cette technique d’isolation par dessous peut se faire de deux manières. D’un côté, il y a celle consistant à utiliser des plaques isolantes lors de la présence d’une hauteur importante sous plafond. Ainsi, il est possible de disposer des panneaux en laine de roche ou de verre lorsque vous avez une cave en sous-sol ou un garage. Vous pourriez également vous tourner vers le polystyrène. 

D’un autre côté, il y a celle consistant à utiliser un isolant soufflé, dont la nature de l’isolant est différente. En effet, dans ce cas, la technique du flocage utilise un isolant en vrac à souffler sur le plafond pour ensuite être recouvert d’un faux plafond. Néanmoins, malgré son efficacité, cette seconde solution occupe une superficie plus importante. Ainsi, elle convient mieux dans le cas d’un vide-sanitaire. 

Isolé le sol en sous-face

L’isolation du sol sous chape

Ce type d’isolation du sol se fait par le dessus. Elle est destinée aux logements qui ne disposent pas de sous sol en forme de garage, de vide sanitaire ou de cave. Ainsi, il faudra recouvrir la dalle par des isolants. 

Les constructeurs optent pour cette technique lors de construction d’une maison neuve. Car, dans le cas d’une rénovation, il faudra faire une dépose du revêtement existant. De ce fait, le matériau devra être mis en place entre la chape flottante et le matériau isolant. 

Pour ce qui est de l’isolant, il est possible d’opter pour celui sous forme de panneau, comme le polystyrène et la laine minérale, ou encore en vrac telle que la laine de verre et de roche. Cette technique vous permet certes de profiter de plusieurs avantages, mais au niveau logistique, elle n’est pas positive puisqu’elle nécessite de vider tout l’espace et de diminuer la hauteur de l’espace. Toutefois, ces contraintes ne devront pas vous pousser à opter pour un isolant à l’épaisseur restreinte. En effet, il sera nécessaire d’opter pour une couche d’isolant épaisse pour bénéficier d’une bonne isolation thermique. 

Le choix adapté des matériaux

Afin de sélectionner l’isolant adapté, il est nécessaire de se renseigner sur ses capacités ainsi que sur la technique à mettre en place. Ainsi, si vous optez pour une isolation sous chape ou en sous-face, les matériaux ne seront pas similaires. 

Dans le cas de l’isolation thermique, on peut distinguer trois catégories. Tout d’abord, on retrouve les isolants minéraux qui allient praticité et économie. C’est notamment le cas de la laine de verre qu’il est possible de trouver en vrac, en panneaux ou encore en rouleaux. Ensuite, il y a les isolants naturels qui sont caractérisés par une capacité thermique remarquable. La dernière catégorie sont les isolants synthétiques reconnus pour leur polyvalence et leur légèreté. Toutefois, ils n’apportent aucun amélioration au niveau de l’isolation phonique. 

En outre, lors de votre choix, il est nécessaire d’étudier également la performance thermique que permet d’atteindre l’isolant. Nous vous conseillons de toujours privilégier ceux caractérisés par la conductivité et la résistance thermique R. 

Enfin, le choix de l’isolant doit aussi se faire en fonction du type d’isolation du sol. Ainsi, dans le cas d’une isolation en sous-face, il est recommandé de se tourner vers les panneaux de laine minérale. Par contre, pour l’isolation sous chape, il est conseillé d’opter pour l’isolant en vrac. 

More articles

Latest article