14.8 C
Paris
jeudi, mai 30, 2024

Comment référencer une image sur le moteur de recherche Google ?

Must read

Référencer des images sur le moteur de recherche Google est considérablement important. En effet, un beau visuel va permettre à votre contenu d’attirer plus d’internautes. Cependant, ce n’est pas son unique rôle, puisqu’il a aussi un impact considérable sur le référencement. 

C’est à partir des images que Google tire une partie importante des données contextuelles. Ajoutez à cela, qu’une rubrique “Google Images” leur est spécifiquement dédiée. Ainsi, il sera possible de faire une recherche spécifique pour trouver : 

  1. une carte ;
  2. un graphique ;
  3. une photo ;
  4. une infographie.

Et ce, sans même avoir à visiter le lien. Afin de vous aider à atteindre un référencement adéquat, retrouvez dans la suite de ce guide, les étapes essentielles pour atteindre une transformation des images en source de trafic.

Privilégier l’utilisation des images avec une valeur ajoutée importante

Le référencement d’une image comme avant tout dans la sélection d’un visuel qualitatif. Pour ce faire, il faudra qu’elle soit cohérente avec le sujet traité, qu’elle permette au contenu d’avoir plus de valeur et qu’elle facilite surtout la transmission des informations. 

Dans plusieurs cas, les sites internet se tournent vers les banques d’images ! Cependant, les visuels que vous y trouverez affichent certains soucis importants lors de leur intégration dans le contenu. D’un côté, on peut citer leur utilisation par des pages concurrentes. Ce qui risque de nuire à votre communication ainsi qu’à son originalité. Cela va également atteindre l’aspect marketing du site.

D’un autre côté, vous aurez de la difficulté à trouver un visuel qui s’adapte parfaitement à la thématique traitée et qui est en corrélation avec les valeurs du site. 

Par contre, en ayant recours à vos propres images, avec des photographies de qualités élevées des services que vous offrez ou de vos produits, vous vous distinguerez considérablement de la concurrence. Ce qui facilitera aux internautes l’identification de votre marque. De plus, vos chances de voir vos propres visuels s’afficher durant les recherches inversées sont plus importantes. 

Privilégier l’utilisation des images avec une valeur ajoutée importante

L’encodage des images dans un format adapté

Il faut savoir que le moteur de recherche Google a des formats qui préfèrent plébisciter plus que d’autres. Ainsi, pour que votre image gagne en référencement, il est nécessaire de se renseigner la dessus. 

De manière générale, les formats les plus populaires sont les JPEG et les PNG. Néanmoins, de plus en plus de navigateurs se tournent vers l’usage du format Webp : c’est Google lui-même qui l’a mis en place et il récompense les pages qui y ont recours. 

Le format Webp est connu pour sa légèreté ainsi que pour sa haute qualité. En effet, son temps de chargement est plus accéléré. Ce qui permet une diminution concernant la consommation des données. 

Par conséquent, convertir votre format d’image actuel en webp permet de booster la vitesse de chacune de vos pages. Vous pourriez entamer cela lors de la refonte de votre site web. 

La sélection de la taille adéquate pour les images

Le poids des pages web dépend de plusieurs composants, et plus de 20 % représentent les images. Ainsi, plus leur taille est importante, plus la vitesse du site va être importée. Ce qui aura indéniablement une influence sur le classement de vos pages sur les résultats de recherche. 

Ajoutez à cela qu’un volume important de vos visuels cause la réduction de l’engagement et l’augmentation du taux de rebond. Par conséquent, cela aura un impact sur le SEO global du contenu, incluant les images. 

Il est recommandé de procéder au téléchargement d’images qui ne dépassent pas les 130 ko. D’ailleurs, l’utilisation du format Webp favorise la préservation de la qualité des images, en permettant de réduire leur poids jusqu’à 30 %. 

Pour ce qui est du dimensionnement, la majorité des résultats de recherche qu’affiche Google sont au format paysage. Ainsi, il est préférable de le privilégier, même si aucune directive n’a été partagée à cet effet. Néanmoins, les images en format paysage sont celles qui permettent d’avoir la meilleure adaptation aux pages web. 

La sélection de la taille adéquate pour les images

Un meilleur référencement des images avec l’optimisation du nom de fichier

Les mots-clés sont considérablement importants lors du référencement, même dans le cas des images. Ainsi, lors de l’établissement de la stratégie marketing SEO, vous avez défini des mots-clés. Pensez à vous en servir également lorsque vous nommerez les fichiers. Pour ce faire, les mots-clés cibles doivent être mis au début et les noms de fichiers doivent avoir du sens pour être facilement reconnu par les internautes et les moteurs de recherches. Ajoutez à cela que la séparation des mots-clés doit se faire avec des traits d’union. Car, les tirets du bas ne sont pas reconnus par les moteurs de recherches.

Le rangement intelligent des images

Lors du référencement des images, le moteur de recherche Google prend en compte le chemin d’accès. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’un meilleur référencement avec la répartition de vos images sur plusieurs catégories adaptées, au lieu de le faire à partir d’un unique dossier. Par exemple, si vous avez un site e-commerce de vente de vêtement, il est préférable de ranger vos images en plusieurs catégories, nommés avec des mots-clés adaptés, comme : 

  • robe de soirée ;
  • pantalons ;
  • chemises.

Ici également, vous devrez utiliser le trait d’union.

L’utilisation de la balise “alt text” pour le référencement des images

Diverses raisons peuvent amener une image à ne pas apparaître sur un navigateur, à cause d’un défaut de chargement. Ainsi, lorsque cela se produit, c’est un texte qui fait son apparition. C’est ce dernier qui est appelé la balise “alt text”. Ce dernier peut également apparaître lorsque vous faites passer votre souris par-dessus l’image. 

Il faut savoir que ce dernier a un rôle bien précis. En effet, elle permet au site de gagner en accessibilité et facilite la compréhension du contexte pour les moteurs de recherche. Ici, vous pourrez procéder à l’insertion de mots clés d’une façon complètement naturelle. 

Toutefois, veillez à ce que la phrase qui constitue l’alt text soit compréhensible. Ainsi, l’insertion de mots clés sans sens est à éviter.

Inclure des données structurées

L’amélioration des résultats visuels de Google se fait aussi à travers les données structurées. D’ailleurs, vous remarquerez l’affichage de badges de pertinences, lors de vos recherches. 

Ainsi, vous pourrez déterminer le contenu de la page en vous basant sur la photo. Lorsque l’image est qualitative, elle attire plus de visiteurs. Mais cela est optimisé avec l’incorporation de données structurées. En effet, sur l’image, il sera indiqué le badge y afférant. Pour le moteur de recherche Google, les types de badges existants sont au nombre de 4 : 

  • recette ;
  • produit ;
  • Gif ;
  • vidéo.

Afin de le mettre en place pour les images de votre site web, vous n’aurez qu’à procéder à l’ajout du Schéma markup

Enfin, le balisage n’est pas nécessaire pour les GIF. Car, Google détecte ce type de format et sait qu’il est animé.

Inclure des données structurées

L’amélioration du référencement des images avec la création d’une 

Optimiser l’exploration de vos visuels et leur indexation par Google doit également se faire à travers leur présence au sein des fichiers sitemap.xml. Afin d’y parvenir, il est nécessaire de procéder au changement de la structure du site internet avec l’indication des emplacements de chaque visuel. 

Il faut savoir que pour chaque page HTML, vous pourrez intégrer 1 000 images. Ajoutez à cela l’incorporation de données supplémentaires au niveau des visuels (localisation, légende, licence, titre, etc). 

More articles

Latest article