14.8 C
Paris
jeudi, mai 30, 2024

Comment choisir votre pompe à eau ?

Must read

Avoir de l’eau continuellement dans votre logement ou à l’extérieur est essentiel pour effectuer de nombreuses tâches facilement. Pour ce faire, vous devrez vous munir d’une pompe à eau. Cependant, sur le marché, on dénombre différents types, avec des caractéristiques diversifiées. Afin de vous aider à choisir la plus adaptée à votre situation, retrouvez dans la suite de cet article les types de pompes à eau disponibles ainsi que leurs applications.

Les types de pompes à eau disponibles sur le marché

Il faut savoir que c’est à travers divers facteurs qu’il nous sera possible de classifier les pompes à eau en plusieurs types. 

La pompe à eau de surface

L’arrosage des plantes peut se faire aisément grâce à la bonne pompe à eau. Dans ce cas, la pompe à eau pourra répondre à vos besoins. Sur le marché, vous trouverez les pompes à eau de surface à des prix très abordables et pas besoin d’être une personne qualifiée pour comprendre son fonctionnement. Son alimentation nécessite en moyenne 230 V. Ce qui en fait l’outil parfait pour votre jardin. 

Une pompe de surface à des paramètres basiques. En effet, il faut avoir une nappe profonde de maximum 7 mètres en dessous du niveau de la terre. Pour ce qui est du débit, il est entre 50 litres / min et 60 litres / min. Ainsi, pensez à la pompe à eau de surface uniquement si vous avez à disposition : 

  • un lac ;
  • un puits avec une petite profondeur ;
  • une rivière ;
  • un étang ;
  • un baril qui permet la récolte d’eau de pluie ;
  • une piscine.

En outre, la caractéristique particulière de cette pompe à eau est la possibilité de se passer d’amorçage, grâce à l’auto-désaération. Ainsi, le tuyau d’admission s’occupe de l’aspiration de l’air qui se trouve dans le réservoir.

Cependant, veillez à bien choisir le modèle de pompe à eau de surface, qui répondra à vos besoins. D’ailleurs, celle-ci nécessite impérativement une protection, surtout durant la saison hivernale. Car, en cas d’intempéries et surtout de températures assez basses, l’eau contenue dans cet outil risque de se congeler. Ce qui endommagerait votre pompe et réduirait votre espérance de vie. 

La pompe à eau de surface

Il faut savoir qu’il existe des variantes à cette pompe à eau. C’est notamment le cas du modèle hydrophore qui permet à la fois de : 

  1. assurer le puisement de l’eau du puits ; 
  2. réaliser une pression adaptée au système d’égout et d’eau.

La pompe à eau hydrophore est particulièrement adaptée aux logements dotés d’une prise d’eau qui leur est propre. Nous vous conseillons également d’y opter pour les habitations de vacances.

La pompe à eau immergée

C’est l’inverse de la pompe à eau présentée précédemment. En effet, celle-ci nécessite une immersion sous l’eau. Cela est possible grâce à la conception de sa structure qui est hermétique. Le débit que peuvent attendre les pompes à eau immergées est de 300 l / min. Ajoutez à cela qu’elles sont dotées d’une plus grande hauteur de levage concernant la colonne d’eau, comparé à celle de la pompe à eau de surface. Toutefois, vous devrez veiller à ce que le placement de l’appareil soit effectué au sein d‘un réservoir d’importante profondeur. Ainsi, cela peut être un étang, un puits, un sous-sol qui a subi de fortes inondations, un lac ou encore une piscine. Ce type de pompe à eau est habituellement sollicité pour le pompage de l’eau d’un point A à un point B. 

Afin d’y parvenir, il faudra joindre le robinet de la machine à votre tuyau d’arrosage, puis immerger le tout en dessous de la nappe. Pour ce qui est de la seconde extrémité de votre tuyau d’arrosage, il faudra le disposer dans un contenant vide. Il ne vous reste plus qu’à allumer votre pompe à eau immergée. 

Pour finir, sur la majorité des pompes à eau immergées, vous trouverez une protection spécifique. Il permet d’éviter que l’appareil ne surchauffe dans les situations d’une baisse du niveau d’eau en dessous du seuil requis. Dans ce cas, le moteur se coupe automatiquement et permet d’éviter un fonctionnement inutile de la pompe à sec. Ce qui évite les risques d’endommagement.

La pompe à eau submersible

Nous recommandons l’utilisation de ce modèle de pompe à eau pour les surfaces de huit mètres maximum. C’est notamment le cas des puits caractérisés pas un diamètre restreint, mais avec une importante profondeur. Dans ce cas, vous aurez accès à des dispositifs dotés de tuyaux métalliques qui permettent d’acheminer l’eau dans les conduites d’alimentation.

En outre, la principale spécificité des pompes à eau submersibles concerne son système de turbine. Il permet de bénéficier d’un débit important. Ainsi, en moyenne, pour chaque heure, vous pourrez profiter de 10 000 litres, et un pompage de 100 mètres de hauteur. Ce qui fait d’elle le modèle idéal pour l’alimentation d’un logement d’envergure. 

Toutefois, avant d’opter pour ce modèle, assurez-vous de disposer du budget nécessaire tant pour son achat que pour le forage du puits adéquat. En effet, cet appareil est le plus coûteux du marché et forer le puits qui lui convient l’est tout autant. Cela est dû au fait qu’il faudra chercher une veine d’eau qui dispose d’une eau saine et dénuée de tout composé nocif. Ajoutez à cela qu’il faudra recourir aux services d’un professionnel qui dispose du matériel adapté. 

Enfin, malgré le caractère expansif de cette pompe, il faut réaliser que c’est un investissement qui, à long terme, vous sera très bénéfique et vous permettra de faire des économies. En effet, votre facture d’eau sera réduite grâce au puits foré. 

La pompe à eau submersible

La pompe à eau solaire

Ce sont les pompes à eau qui conviennent parfaitement aux étangs, de petites superficies, ainsi qu’aux bassins. Leur principale fonction consiste en l’aération de l’eau ainsi que sa mise en mouvement. Ainsi, vous n’aurez pas à souffrir de la prolifération des algues. 

Le point positif de cet appareil est que son alimentation est assurée par les panneaux solaires. Ce qui la rend totalement écologique.

Une autre alternative à la pompe à eau solaire est le type doté d’une fontaine. Vous pourrez bénéficier des fonctionnalités basiques, ainsi que d’une optimisation de l’attractivité du réservoir. Toutefois, pour que la pompe à eau avec fontaine fonctionne convenablement, une eau propre est nécessaire. Ainsi, des filtres sont disposés au niveau des buses pour que les impuretés ne cause pas de colmatage 

Les différentes applications possibles pour les pompes à eau

Il faut savoir que la répartition des types de pompes à eau peut également se faire en fonction de leurs applications. Ainsi, une pompe à eau est plus adaptée qu’une autre selon l’emplacement choisi et le type d’eau que vous comptez extraire. 

La pompe à eau sale

Si vous comptez pomper de l’eau polluée, la pompe à eau la plus recommandée est sans conteste celle immergée. Toutefois, lisez bien la notice pour vous assurer que le modèle immergé choisi convient à l’eau sale. Ainsi, vous pourrez en faire usage pour le drainage des : 

  • tranchées 
  • sous-sols ayant subi une inondation ;
  • fosses septiques.

Une fois que vous aurez sélectionné la pompe à eau polluée qui répond à vos exigences en termes de performances, il est nécessaire de se renseigner sur le diamètre des polluants qu’elle peut aspirer. Car, si la valeur est supérieure à celle indiquée, vos conduits risquent d’être obstrués, et à long terme, cela endommagerait même votre équipement 

Pour finir, afin de bénéficier de plus d’efficacité, vous pourrez vous tourner vers la pompe à eau dotée d’un broyeur. Elle est certes plus coûteuse, mais vous n’aurez pas à subir les soucis de colmatage, durant la phase de travail de la machine. 

La pompe de bassin

C’est un modèle qui permet de bénéficier d’une aération optimale pour votre réservoir. Ainsi, vous pourrez considérablement réduire la prolifération des algues, tout en assurant une bonne oxygénation pour les animaux.

Vous devez savoir que l’emplacement adapté est le fond du contenant. Néanmoins, sur le marché, il est possible de trouver des pompes à eau de bassin flottant. Comme il vous sera possible d’en trouver avec un jet d’eau pressé servant à l’alimentation d’une cascade ou d’une fontaine. 

Les caractéristiques positives de la pompe à eau de bassin est qu’elle n’est pas énergivore et qu’elle n’occupe que peu de place. 

La pompe de bassin

La pompe à eau d’irrigation

La fonction principale d’une pompe à eau est de rendre l’eau accessible à votre système d’irrigation du potager et vos factures seront moins importantes. Cela est notamment possible que l’utilisation de l’eau ne dépend pas uniquement de l’approvisionnement que vous recevez, mais aussi de l’eau de : 

  • barils ;
  • étangs ;
  • pluies.

Toutefois, veillez à bien choisir votre modèle, en prenant compte les spécificités du réservoir où vous puiserez l’eau. Ainsi, les pompes à eau immergées et de surface conviendront parfaitement aux étangs, bassins, lacs et rivières. Par contre, il est recommandé de se tourner vers un modèle de pompe à eau submersible ou immergé, en fonction du niveau d’eau, dans le cas des puits.

Enfin, ne vous précipitez pas lors de l’achat ! Il est préférable de déterminer en premier lieu la quantité d’eau et le nombre d’arroseurs connectés au système qu’il vous faudra pour l’arrosage convenable du jardin. Ainsi, vous pourrez sélectionner le débit qui fournira la quantité d’eau adaptée pour le potager. 

La pompe à eau de piscine

Si vous avez une piscine dans votre jardin, cet équipement est indispensable. En effet, c’est grâce à ses filtres que vous pourrez procéder à la purification de l’eau des feuilles, des cheveux, du pollen ou encore des insectes. Sans oublier aussi que vous pourrez éviter que des algues s’accumulent soit au fond de votre bassin, soit à sa surface. Toutefois, avant d’en sélectionner une, vous devrez vous assurer qu’elle convient à la contenance du réservoir et à vos besoins en débit de pompage. 

More articles

Latest article