7.4 C
Paris
mardi, novembre 29, 2022

Comment devenir producteur de CBD en France ?

Must read

En France, la vente de cannabis est légale, en fonction des taux de divers composants. En effet, il est possible de trouver du cannabis vendu dans des boutiques physiques ainsi que dans les e-shop. Cependant, ces derniers sont composés au maximum de 0.2% de THC, qui est la molécule psychoactive de la plante de chanvre. Face à cela, le CBD fait partie des produits dont la consommation est légale. D’ailleurs, de plus en plus de Français en consomment, pour diverses raisons. Ce qui fait du marché de CBD, un marché florissant, où il est possible d’investir. Pour ce faire, nombreux sont ceux qui se questionnent sur comment devenir producteur de CBD en France ?

L’état de la production du CBD en France

En France, la vente du CBD est assurée par plus de 1 400 producteurs qui détiennent environ 20 000 hectares. Au cours de ces deux dernières années, le nombre d’agriculteurs qui ont entamé la culture du chanvre a considérablement augmenté. En effet, près de 600 professionnels se sont lancés dans cette aventure. 

Le marché du CBD, en France, concerne uniquement 10 % de la population. Néanmoins, la majorité des agriculteurs ne se limite pas à leur territoire. En effet, ils visent toute l’Europe et bien plus encore. D’ailleurs, la production de CBD Française est la plus importante d’Europe. 

La production du CBD en France

La législation concernant les producteurs de CBD en France

La législation autour du CBD est assez floue. En effet, malgré sa légalité, le marché du chanvre est souvent soumis à des restrictions. Cela est principalement dû au fait que bon nombre de personnes confondent le THC avec le CBD. Or le CBD ne présente pas les mêmes effets que la drogue. 

En outre, la loi est stricte sur la fabrication de stupéfiants. En effet, l’accusé encourt une vingtaine d’années d’emprisonnement et une amende. De ce fait, pour garder un contrôle sur la vente de CBD, en France, le CBD issue d’autres pays européen subissent un contrôle poussé. Car, il est important de comprendre que le taux légal de THC en France n’est pas similaire à celui des autres États de l’Union Européenne. 

Les producteurs de CBD en France

Pour ce qui est de la culture du CBD, sa récolte ainsi que sa vente, le gouvernement a émis un arrêté qui autorise la transformation de cette molécule dans divers produits dérivés (cosmétique, alimentation, etc). Cependant, tout produit à base de CBD ne doit pas avoir un taux de THC supérieur à 0.2 %. 

Dans le cas de la vente de feuilles et de fleurs de CBD, la vente était interdite en 2021. Néanmoins, l’État a revu sa décision et a fini par autoriser la vente de ces fleurs avec un taux de THC pouvant atteindre les 0.3 %. 

Comment devenir producteur de CD en France ?

Dans le classement des plus grands producteurs mondiaux de chanvre, la France est classée à la seconde place, juste après la Chine. Ainsi, c’est un marché qui est en plein essor. Face à cela, devenir producteur de CBD peut s’avérer être une réelle opportunité d’investissement. Cependant, afin d’avoir ce titre, il est nécessaire de respecter un processus bien défini.

Détenir une licence

Comme dans tout secteur d’activité, la détention d’une licence est nécessaire pour un producteur. En effet, c’est l’unique solution qui lui permette de produire du cannabidiol légalement. Il faut savoir que lors de cette demande, les autorités compétentes ont le droit de consulter les antécédents de tout employé de votre entreprise ainsi que les vôtres. 

Dans le cas du chef d’entreprise, le demandeur de la licence, son casier judiciaire doit être vierge. 

En outre, selon le taux de cannabidiol et de delta-9-tétrahydrocannabinol cultivé, le type de licence diffère. De plus, il sera nécessaire de fournir la garantie que votre production est destinée à un usage scientifique ou médical. Suite à cela, l’approbation de votre projet se fera par le département de la santé. 

Devenir producteur de CBD en France

Connaître les règles en vigueur et les respecter 

Les licences concernant la production de plantes de cannabis concernent généralement :

  1. la culture psychoactive ;
  2. la fabrication de produits dérivés ;
  3. la production de semences ;
  4. la culture du cannabis non psychoactif.

En outre, pour garantir aux consommateurs des produits dérivés du CBD de qualité, la réglementation est sans appel concernant la nécessité de faire appel à des professionnels. Ces derniers devront s’occuper de diverses étapes composant le processus de production du cannabis thérapeutique, comme l’extraction du CBD, l’étude de la teneur, la qualité des variétés utilisées, etc. 

Connaître les règles en vigueur pour produire du CBD

Avoir des notions en agriculture 

Détenir un capital considérable pour le lancement de l’entreprise est certes nécessaire pour la réussite de votre projet. Mais, il faudra également avoir des connaissances en agriculture. En effet, cultiver des graines de CBD n’est pas simple. Il faudra trouver l’endroit idéal pour le développement du chanvre, choisir le processus d’extraction adéquat et produire uniquement des articles ayant un taux de THC de moins de 0.3%. 

Pour conclure, l’industrie du CBD peut être difficile à intégrer en tant que producteur. Face à cela, il est possible d’envisager un contrat de grossiste avec une entreprise productrice. 

More articles

Latest article