23.6 C
Paris
vendredi, août 19, 2022

Bitcoin vs Ethereum : quelle crypto choisir ?

Must read

Les cryptomonnaies ne cessent de se développer très vite aujourd’hui. Dans quelques années, elles parviendront probablement à s’imposer auprès de tous les investisseurs. Cependant, avec un grand nombre de cryptomonnaies, il parait parfois difficile de s’y retrouver pour investir dans un actif numérique. Chaque cryptomonnaie possède sa particularité et ses atouts. Ainsi, il s’avère nécessaire de considérer de nombreux paramètres avant d’en sélectionner une pour un éventuel investissement.

Parmi les cryptomonnaies qui caracolent dans le peloton de tête sur le marché des monnaies virtuelles, deux méritent d’être analysées avec attention : le Bitcoin et l’Ethereum. Alors, quels sont les fondamentaux du Bitcoin et d’Ethereum ? Quelles différences entre ces cryptomonnaies ? Découvrez les réponses à ces questions dans cet article.

Quels sont les fondamentaux du Bitcoin et d’Ethereum ?

Bitcoin vs Ethereum
Two golden coins – Bitcoin and Ethereum – 3D Rendering

Lancé en 2009 par Satoshi Nakamoto, le Bitcoin reste une cryptomonnaie. C’est vrai que le concept de monnaie virtuelle existait depuis des années avant 2009, mais le Bitcoin demeure la première monnaie électronique au monde. Depuis sa création, ce dernier se hisse au sommet de la chaîne des cryptomonnaies. Avec une capitalisation boursière qui avoisine les billions de dollars, cette monnaie virtuelle possède le montant le plus élevé.

Pour beaucoup d’investisseurs à travers le monde, le Bitcoin pourrait devenir une valeur refuge. D’ailleurs, l’on entend souvent dire que c’est une crypto qui promet. Ceci, en dépit de l’imminence des risques. Si vous souhaitez investir bitcoin, vous pouvez acquérir cette monnaie sur acheter-des-bitcoins.fr. Par ailleurs, si le Betcoin demeure la cryptomonnaie la plus ancienne et la plus connue, l’Ethereum ne parait pas en reste. Fortement inspirée par le Bitcoin, comme la plupart des monnaies virtuelles, cette dernière apporte une véritable valeur à la crypto sphère.

Créée par Vitalik Buterin, l’Ethereum affiche une capitalisation boursière qui dépasse les 300 milliards de dollars. C’est tout simplement la plus grande cryptomonnaie juste après le Bitcoin. Elle constitue également l’objet d’importants investissements et beaucoup d’entreprises à travers le monde s’y intéressent pour investir une monnaie numérique. Lancée en 2015, l’Ethereum ne bénéficie que de bons avis dans le trading et sa valeur correspond à 2 500 dollars.

Quelles différences entre le Bitcoin et l’Ethereum ?

Comme vous pouvez le constater, Bitcoin et Ethereum restent deux cryptomonnaies avec des histoires différentes. Si le premier se considère comme la plus célèbre des monnaies virtuelles, le deuxième n’est pas en reste. Et pour cause, l’un ne va pratiquement pas sans l’autre. En outre, ces deux cryptomonnaies occupent les premières places dans le classement des monnaies électroniques. Ils demeurent peut être semblables sur un point (ils représentent tous deux des cryptomonnaies), mais les différences entre ces deux actifs numériques restent légion. Voici les principales différences entre le Bitcoin et l’Ethereum :

Première différence : les frais de transaction et la limite de tokens

transaction bitcoin
Bitcoin blockchain security concept with internet cloud computing and record highs.

Les frais de transaction déterminent la rapidité de traitement par les mineurs. Pour le Bitcoin, les mineurs semblent stimulés et traitent plus vite la transaction lorsque le montant s’avère élevé. Par contre, le traitement prend plus de temps si les frais restent relativement bas, puisque l’intégration de la transaction ne se réalise pas dans ce cas sans l’arrivée de quelques blocs.

Avec l’Ethereum, le système change. Tout repose sur un principe de « gaz ». Chaque transaction effectuée ici représente un coût de calcul qui se définit en « gaz ». À titre illustratif, nous pouvons comparer le « gaz » de l’Ethereum au carburant qui fait fonctionner une voiture. Pour dire que le « gaz » assure le fonctionnement de l’Ethereum. Le nombre de gaz qu’exige une opération indique les frais que l’on doit payer aux mineurs.

D’un autre côté, le Bitcoin et l’Ethereum présentent une différence en ce qui concerne la limite de tokens. Le réseau Bitcoin prévoit lancer 21 millions de tokens au total. Selon les analystes, le dernier token sera en circulation en 2140. Après cela, plus aucun token ne sera émis, c’est d’ailleurs ce qui confère un caractère rare à cette cryptomonnaie. D’après les spécialistes, 88 % de tokens semblent être déjà minés actuellement.

Sachez que pour gérer l’émission du Bitcoin, le réseau emploie un système de Halving. Un Halving se produit à chaque 210 000 blocs, ce qui permet de diminuer par deux la récompense des mineurs. L’Ethereum affiche un fonctionnement différent de celui du Bitcoin. Cette dernière ne prévoit aucune limite de tokens en circulation, même en 2140. Néanmoins, la rémunération des mineurs d’Ethereum reste beaucoup moins attractive que celle des mineurs du Bitcoin. Ceux-ci ne gagnent que deux Ethereum.

Deuxième différence : la taille des blocs et l’objectif

taille bloc ethereum
Hand holding a single ether or ethereum coin over bitcoins on gold background to illustrate blockchain and cyber currency

La taille des blocs se limite à 1 Mo pour le Bitcoin. Toutefois, pour des questions de scalabilité, une mise à jour a permis d’augmenter la taille des blocs. Quant à l’Ethereum, la taille des blocs se définit en fonction du nombre maximal admissible de gaz. Un bloc admet 6,7 millions de gaz au plus.

Par ailleurs, l’objectif lié à la création de ces deux cryptomonnaies reste sans nul doute ce qui représente la grande différence entre elles. Au sens étroit, le Bitcoin demeure une monnaie virtuelle pure. Celui-ci est créé dans le but de permettre à ses utilisateurs d’effectuer des transactions. De ce fait, il peut devenir une alternative directe et parfaite au système bancaire classique. Autrement dit, le Bitcoin s’avère pensé et conçu pour remplacer le dollar, l’euro, et d’autres monnaies réelles.

En revanche, toujours au sens étroit, l’Ethereum ne constitue pas une cryptomonnaie. En réalité, le nom de la monnaie numérique, c’est Ether. Ethereum, désigne le nom du processus qui supporte l’Ether. Comme le Bitcoin, l’Ether donne la possibilité de réaliser des transactions pair-à-pair. Cependant, l’Ethereum dépasse le concept de la simple cryptomonnaie. En créant l’Ethereum, Vitalik Buterin voulait avant tout faciliter le développement des applications décentralisées à partir des smart contrats.

En choisissant donc l’Ethereum, vous pouvez effectuer tout ce que l’on peut réaliser avec le Bitcoin, mais vous pourrez également créer des applications décentralisées. De plus, beaucoup de professionnels utilisent l’Ethereum dans divers domaines : industrie, finance, stockage de données, banque, etc. En bref, le Bitcoin et l’Ethereum demeurent deux monnaies virtuelles dont les objectifs restent différents. Leur mode de fonctionnement aussi diffère.

More articles

Latest article