5.1 C
Paris
jeudi, avril 25, 2024

SEO international : les erreurs à ne pas commettre

Must read

Toute entreprise qui souhaite s’étendre à l’international doit absolument adapter son référencement avec cet objectif. Cependant, aucune improvisation n’a sa place en la matière. Le SEO international doit être calibré en fonction des marchés que vous souhaitez conquérir. Outre le volet technique, il faudra également proposer du contenu qualitatif et adapté selon les cibles. Certaines erreurs pourraient également plomber cette dynamique de SEO international. Voici celles à éviter absolument.

  1. Mal concevoir votre stratégie de SEO international

Aucune stratégie de référencement à l’échelle internationale ne peut être une réussite sans une bonne conception au préalable. Avant le moindre déploiement, il faudra donc prendre le temps nécessaire pour analyser tous les éléments à inclure. Dans le cas contraire, vous risquez fortement de compromettre l’acquisition de trafic à grande échelle. La conséquence directe sera cet investissement improductif que vous ferez :

  • En matière de finances ;
  • Sur le plan des ressources humaines ;
  • Etc.

Pour éviter de toucher des audiences à faible compétitivité, faites appel à une agence seo international. Son expertise lui permettra de vous fournir tout l’accompagnement dont vous avez besoin pour ce type de projet. C’est d’ailleurs le meilleur moyen de vous garantir des résultats concrets.

  1. Effectuer un mauvais choix des langues de traduction du site

networking

Votre site internet ne peut toucher plus de cibles à l’international, que s’il est traduit dans les langues appropriées. L’erreur la plus fréquente sur ce plan consiste à se focaliser uniquement sur l’anglais. Ce n’est pas nécessairement une bonne idée, car le choix de la langue dans laquelle traduire votre site web doit être pensé. Pour cela, prenez en compte le pays en direction duquel vous souhaitez optimiser votre référencement. Quelles sont les langues qui y sont parlées ?

Comme vous le savez sans doute, l’anglais est différemment parlé dans les pays comme les États-Unis et le Royaume-Uni. Il faudra par conséquent considérer les différentes subtilités linguistiques. Ce n’est qu’à cette condition, que vous réussirez le déploiement de votre référencement à l’international. Tous ces détails doivent absolument être inclus dans la traduction de votre SEO. La publicité ne fera pas tout ce travail pour vous comme dans ce cas.

  1. Traduire littéralement vos mots-clés

Faire une traduction littérale de vos mots-clés dans la langue étrangère choisie n’est pas une bonne idée. C’est d’ailleurs l’une des pires erreurs que vous commettrez dans une stratégie de SEO international. Quelle est alors la meilleure démarche à adopter pour réussir votre projet d’expansion ? Avant toute chose, les agences spécialisées conseillent aux entreprises d’étudier la langue d’origine avec un professionnel.

Il doit s’agir d’un expert en marketing international, et qui est un locuteur natif de votre langue cible. Vous pourrez ainsi effectuer une excellente traduction du contenu de votre site, sans passer pour un amateur. N’oubliez pas que cela peut impacter l’image et la crédibilité de votre entreprise. L’idéal serait donc de travailler de façon professionnelle, pour améliorer les chances d’atteindre vos objectifs avec le SEO international.

  1. Se focaliser sur Google

Aussi surprenant que cela pourrait paraitre, Google est loin d’occuper la première place parmi les moteurs de recherche à l’international. Il est donc inutile de vous focaliser sur lui, pour étendre votre référencement ailleurs sur le globe. Considérez plutôt ceux parmi les plus utilisés dans les pays que vous ciblez. Ce sont entre autres Yandex et Baidu, qu’il faudra séduire avec votre contenu traduit. Ensuite, vous pourrez formater votre offre en respectant leurs critères.

More articles

Latest article