23.6 C
Paris
vendredi, août 19, 2022

Quelles sont les caractéristiques du Inox, du laiton et de la technique thermolaquée ?

Must read

L’utilisation des métaux, dans leur format pur, est rarement utilisée. En effet, dans la majorité des cas, lorsque ces derniers sont nécessaires dans les domaines de l’aéronautique, l’industriel, ou encore l’alimentaire, ils ne sont pas employés tels quel. C’est pour cela que ces derniers sont combinés avec d’autres composants. Ainsi, vous pourrez avoir un alliage présentant des performances aux meilleures qualités et propriétés. Dans cet article, on vous présente les spécificités de l’inox, du laiton et de la technique thermolaquée.

Les caractéristiques de l’inox

Il fait partie des métaux les plus utilisés dans le marché, par les professionnels et les particuliers, en raison de sa composition qui peut se faire à partir de multiples alliages. En règle générale, l’inox est composé principalement de carbone ainsi que de fer. Mais également de nickel et de chrome.

Il faut savoir que ce dernier est un acier inoxydable. Par conséquent, son pourcentage en chrome est supérieur ou égale à 11 %. Pour ce qui est du reste de sa composition, vous retrouverez du carbone (0.4 %), du fer (86 %) ainsi que des quantités infimes de :

  • phosphore ;
  • soufre ;
  • nickel ;
  • manganèse.

Il faut savoir que l’inox est réparties en quatre types principaux. Leur différence réside au niveau de leur composition. 

L’acier inoxydable martensitique

Il est caractérisé par une endurance mécanique élevée, une capacité à être magnétisable et une résistance corrosive basse. Cela est dû au fait qu’il a une teneur en chrome inférieure à 18 % et celle du carbone ne dépasse généralement pas 1.2 %.

L’acier inoxydable austénitique

Cet inox est doté d’une teneur en nickel comprise entre 8 à 10 % et la teneur du chrome est approximativement égale à 18 %. Nombreux sont ceux qui privilégient ce type d’inox en raison de la facilité qu’il présente pour sa déformation, mais également pour sa corrosion basse. D’ailleurs, c’est l’un des principaux alliages utilisés par https://signaletique-inox.fr/ pour la conception de ses signalétiques haut de gamme. 

L’acier inoxydable austénitique est facile à manipuler

L’aciers inoxydable ferritique

Il présente une résistance moyenne à la mécanique et à la corrosion

L’aciers inoxydable austéno-ferritique

Ici, la quantité de chrome peut atteindre les 25 %, lui procurant une résistance mécanique élevée.

Les caractéristiques du laiton 

Alliage non ferreux, le laiton est un assemblage de zinc et de cuivre qui est connu pour sa malléabilité élevée. Face à cela, il est utilisé dans de nombreux domaines, comme la décoration, la bijouterie, la conception d’instruments (musique et cuisine), l’ornement de mobiliers, etc. 

Le laiton peut être utiliser pour la conception d'instruments de musique

Le laiton est également appelé cuivre jaune et peut être constitué, outre le zinc et le cuivre, de magnésium, d’étain, de chrome, de nickel et de plomb.

Le principe du thermolaquage

La méthode thermolaquée est un revêtement appliqué sur les métaux, ferreux ou pas, afin de les protéger. Pour ce faire, de la peinture, sous un format poudre, est disposée sur un métal, par effet électrostatique. En effet, chaque particule est chargée en électricité statique. Ainsi, lors de leur projection sur une surface, leur action est similaire à celle d’un aimant. 

La méthode thermolaquée est un revêtement appliqué sur les métaux

Grâce à cette toute nouvelle technique, les poudres pénètrent plus facilement sur l’ensemble de la surface et dans ses moindres recoins, lors de la pulvérisation.

More articles

Latest article