23.6 C
Paris
vendredi, août 19, 2022

Pourquoi prendre une assurance pour la trottinette

Must read

Les modes de déplacement n’ont cessé d’évoluer. En effet, on utilise aujourd’hui différents moyens de locomotions, tels que la voiture, la moto, le camion ou encore les transports en commun (bus, métro, train, tram …etc). Cependant, ils sont une source importante de pollution. Afin de diminuer cette dernière, de plus en plus de personnes se sont tournées vers des moyens de déplacement moins polluants. Parmi les plus efficaces, on retrouve ceux dont la locomotion se fait grâce à l’électricité, comme la trottinette électrique par exemple. Cette dernière est de plus en plus utilisée dans les grandes villes françaises, comme Paris, Lyon ou encore Marseille. Dans cet article, on vous présente les avantages de la prise d’une assurance pour votre trottinette.

Les NVEI et le code de la route

NVEI est l’acronyme utilisé pour regrouper l’ensemble des véhicules électriques individuels. Dans le milieu urbain, leur utilisation se fait de plus en plus fréquemment. Face à cela, une question revient fréquemment sur la table : doit-on rendre l’assurance obligatoire pour ces nouveaux véhicules ? Dans le cas des trottinettes électriques, les avis divergent. En effet, la circulation de cette dernière se fait sur la même voie que celle des automobilistes. De ce fait, un courant de pensée affirme que tout véhicule empruntant cette voie et disposant d’un moteur doit être munis d’une assurance. Tandis qu’un autre courant de pensée avance que cet engin reste une simple trottinette électrique. Afin de départager ces deux courants, la législation française à proposer une homologation. En effet, elle a rendu obligatoire la souscription à une assurance pour les trottinettes pouvant rouler à une vitesse supérieure à 25 km/h. Et, munis d’un siège. ces derniers devront alors avoir :

  • Un numéro d’identification ;
  • Un certificat de conformité.

Pour ce qui est des sanctions, le Code de la route n’a pas encore été émis d’article spécifique concernant l’absence d’assurance. Mais, habituellement, la sanction est similaire à celle appliquée pour tous les véhicules motorisés. En effet, elle peut aller de 500 euros jusqu’à 1 000 euros. Mais, une certaine tolérance est remarquée de la part des forces de l’ordre.

Les avantages de la prise d’une assurance pour la trottinette

Les assurances mis en place pour les trottinettes sont généralement celle dédiée aux tiers qui permet de prendre en charge des éventuels sinistres que pourrait causer ces engins sur autrui. Par conséquent, si vous causez des dégâts sur votre trottinette, qu’ils soient humains ou matériels, ce sera à l’assurance de les prendre en charge. Par conséquent, la souscription à une assurance trottinette vous fera économiser de l’argent. Car, en cas d’absence de cette dernière, le propriétaire devra rembourser le FGAO, avec une majoration.

Il faut savoir que cette dernière est facultative pour les trottinettes roulant à moins de 25 km/h. Tandis que dans le cas des trottinettes dont la vitesse est supérieure à 25 km/h, l’assurance est obligatoire. On en dénombre trois :

  • La responsabilité civile ;
  • L’assurance intermédiaire ;
  • L’assurance tout risque.

Chacune d’elle vous permet un niveau de couverture différent.Pour conclure, assurer une trottinette peut se faire via votre contrat d’assurance habitation. Grâce à cela, l’assurance sera moins coûteuse.

More articles

Latest article