25.1 C
Paris
lundi, juillet 15, 2024

Découvrez les enjeux de la sobriété énergétique

Must read

La sobriété énergétique est une préoccupation majeure en vue du dérèglement climatique que subit actuellement notre planète. En effet, on ne cesse d’entendre ce terme, parfois utilisé à bon escient, et d’autres fois utilisé dans le mauvais sens. Afin de vous éclairer sur ce point, retrouvez une explication détaillée de ce que représente la sobriété énergétique et son importance. 

Qu’est ce que la sobriété énergétique ?

La sobriété énergétique, contrairement à ce que beaucoup pensent, n’est pas un concept qui est adopté uniquement par les militants écologistes, ou les climatologues. En effet, c’est un principe qui s’appuie sur la réduction des consommations énergétiques, sur une échelle d’importance. Cela doit d’ailleurs se faire avec la promotion de la modification des modes de vie. 

En somme, la sobriété énergétique représente plusieurs actions éco responsables. Par exemple, choisir de consommer local, d’opter pour l’utilisation d’un transport en commun, faire des achats de seconde main ou encore diminuer le chauffage durant la saison hivernale consiste en des démarches efficaces pour la diminution énergétique. 

Par contre, la sobriété énergétique ne se limite pas à ces simples gestes adaptables à petite échelle. En effet, c’est un enjeu bien plus grand qui consiste à mettre en place de réels changements sociaux. Néanmoins, cela ne sera possible que dans le cas de l’implication des décideurs politiques. 

la sobriété énergétique

L’importance de la sobriété énergétique

On ne peut plus faire abstraction du concept d’urgence climatique et encore moins des conséquences du réchauffement climatique. En effet, sur la dernière décennie, on a noté une augmentation de 1.1 °C. Pour ce qui est du niveau de la mer, il a augmenté de 20 cm à partir de l’année 1 900. Sans oublier que l’année où la température a été la plus élevée depuis cette même année est 2019. Ajoutez à cela qu’à partir de l’année 1750 jusqu’à aujourd’hui, on a recensé une augmentation des émissions de méthane avec un taux de 156 %. De plus, c’est à partir du charbon et du pétrole que sont produit plus de la moitié de l’électricité mondiale. En outre, les chaleurs mortelles constituent le quotidien de 30 % des habitants du monde. 

Face à cela, un avertissement a été lancé par le rapport le plus récent du GIEC. Ainsi, il déclare qu’un futur vivable ne pourra se faire pour nos descendants qu’avec une lutte réelle, continuelle et rapide contre les changements climatiques. De ce fait, la transition énergétique doit être l’affaire de tous. 

Les leviers de la transition énergétique

Mettre en place la transition énergétique est certes nécessaire. Cependant, la question sur la méthodologie à adopter reste à éluder. Pour ce faire, il faudra opter pour deux leviers. 

L’efficacité énergétique

C’est un principe qui s’appuie sur l’utilisation d’équipements dotés d’un rendement élevé concernant la production, comme c’est le cas de la consommation énergétique. Pour ce faire, il est possible d’opter pour : 

  1. la domotique qui permet d’économiser de l’énergie ;
  2. des ampoules à consommation faible ;
  3. l’amélioration de l’isolation des habitations.

La sobriété énergétique

Ce concept se tourne principalement vers des actions qui permettent de modérer les consommations énergétiques au niveau de l’échelle collective mais aussi individuelle. Pour ce faire, il est possible de diminuer l’utilisation du chauffage avec le port de vêtements chauds, éviter le remplacement des appareils présentant un défaut et opter pour sa réparation ou encore laisser votre voiture de côté et privilégier les déplacements à vélo. 

Réduite le coût des factures

A cela, il est conseillé d’adjoindre l’utilisation d’énergies renouvelables. De cette manière, vous pourrez diminuer intensément les émissions de CO2 et de tout gaz à effet de serre. 

En somme, la sobriété énergétique se complète et se chevauche. Toutefois, il est important de réaliser que l’utilisation de l’efficacité énergétique à elle seule présente des limites. En effet, on peut indiquer la limitation de ses progrès, mais aussi le paradoxe d’effet de rebond. Ce dernier implique qu’un système efficace réduit son coût. Ce qui implique une stimulation de son utilisation. Par conséquent, il est possible de provoquer une incitation indirecte à la consommation. 

Le cheminement vers une planète plus sobre

Si nous pensons de manière simple et logique, la solution pour faire des économies d’énergie consisterait à ne pas y recourir. Ainsi, parmi les moyens les plus évidents pour atteindre une répartition équitable de l’énergie est la sobriété énergétique. Celle-ci permet également une préservation des ressources naturelles qui sont assez limitées ainsi qu’une adaptation au changement graduel des énergies renouvelables. 

Néanmoins, il est important de déterminer la méthodologie à adopter pour sa mise en place !

Il faut savoir que ce sont des petites actions journalières qui permettent l’application de la sobriété énergétique. Toutefois, même si ces gestions appliquées à l’échelle personnelle sont importantes. Néanmoins, il ne faudra pas négliger l’importances des gestes prévus à l’échelle : 

  • administratif ;
  • entrepreneurial ;
  • étatique.

Afin d’y parvenir, une volonté politique partagée et surtout solide est nécessaire. 

En somme, pour un cheminement efficace en direction de la sobriété énergétique, il est nécessaire de mettre en place une activité permettant de modifier les imaginaires collectifs, les principes sociaux ainsi que les besoins des habitants. Ainsi, il sera possible d’ériger un modèle innovant dans le domaine sociétal, qui sera caractérisé par la solidarité, la résilience ainsi que l’intelligence au niveau environnemental. 

Les actions à adopter à l’échelle individuelle pour la mise en place de la sobriété énergétique

En théorie, la mise en place de la sobriété énergétique à l’échelle de l’individu ou du foyer paraît simple et assez sympa. Toutefois, il est nécessaire de s’intéresser à sa mise en place de manière concrète. Ainsi, afin de s’impliquer, il n’est pas nécessaire d’appliquer un changement radical rapidement, au risque de vous décourager. Il est plutôt conseillé de réduire votre consommation d’énergie pas à pas. 

Que faire au niveau du logement ?

Afin de vous aider, voici quelques idées simples par lesquelles vous pourriez commencer. Tout d’abord, nous conseillons de vous tourner vers une épaisseur de rideau importante afin de faciliter le passage de la lumière du soleil plus facilement. 

Ensuite, nous recommandons d’éviter l’utilisation du sèche-linge et de plutôt vous tourner vers l’étendoir pour le séchage du linge. 

étendoir

Après cela, vous devriez changer de fournisseur d’électricité si celui-ci n’est pas vert. 

En outre, au lieu d’acheter des objets neufs, tournez vous plutôt vers ceux qui sont d’occasions. Vous pourriez trouver de vraies pépites dans les vide-dressings, les brocantes, etc. D’ailleurs, c’est une action qui vous permettra aussi de faire des économies. 

Beaucoup pensent que le fait de brancher votre portable au chargeur toute la nuit est sans incidence. Pourtant, cela a causé d’importantes répercussions sur votre consommation d’énergie. C’est pour cela que nous conseillons de procéder au débranchement de l’ensemble de vos prises, lorsqu’elles ne sont pas utilisées. 

Enfin, il faudra éviter de jeter un appareil présentant un dysfonctionnement. Le mieux serait plutôt de vous tourner vers sa réparation, lorsque cela est possible. 

Les actions à adopter au niveau de votre assiette

Vous devez savoir que même ce que vous mangez a un impact sur la sobriété énergétique. Par conséquent, vous pourriez commencer par la diminution de ce que vous consommez en termes de produit animal. 

Ensuite, lorsque vous faites vos courses, il est conseillé d’opter pour un producteur local. Ainsi, vous devrez éviter les produits qui sont parvenus depuis l’autre bout du monde. 

Faire ses courses chez un producteur local

En outre, dans la cuisine, il est conseillé de se tourner vers le zéro déchet. Cela peut se faire avec des recettes anti-gaspillage, l’acquisition en vrac, etc. 

Il faut savoir aussi privilégier certains appareils électroménager à d’autres, dans votre cuisine, selon leur niveau de consommation. Par exemple, au lieu d’opter pour le fourn tournez-vous plutôt vers l’usage du micro-onde. 

Après cela, il est nécessaire de réfléchir aux méthodes à adopter pour la mise en place du recyclage. Vous pourriez notamment vous tourner vers le compost

Enfin, il y a des astuces qui permettent l’optimisation du temps de cuisson

Appliquer la sobriété énergétique au travail

Vous l’aurez compris, l’application de la sobriété énergétique à l’échelle de l’individu touche tous les aspects de sa vie quotidienne. Ainsi, cela comprend également le travail. 

Pour commencer, il faudra respecter les limites de vitesse imposées, même dans les situations de retard. 

Ensuite, il est nécessaire de bien choisir vos moyens de déplacement, pour aller au travail. Vous pourriez vous tourner vers le vélo, pour faire une activité sportive journalière, ou sinon utiliser les transports en commun. 

utiliser les transports en commun

Enfin, même si vous arrêtez l’utilisation de votre ordinateur pour une petite durée, il est conseillé de le mettre en veille. Sans oublier aussi que le tri régulier des e-mails est recommandé. 

More articles

Latest article