6 C
Paris
vendredi, février 23, 2024

Quels sont les arbres fruitiers à bon rendement ?

Must read

Choisir des arbres fruitiers à bon rendement n’est pas simple. En effet, lorsque vous décidez de planter un arbre fruitier, il faudra être très patient. Car, la majorité d’entre eux nécessite jusqu’à une décennie afin de vous faire profiter d’une récolte. Face à cela, nombreux sont ceux qui recherchent des arbres fruitiers qui prennent moins de temps à vous faire profiter de leurs fruits. Ainsi, pour votre verger, vous pourrez choisir ce type d’arbres fruitiers, qui se distinguent non seulement par un temps d’attente court, 3 années en moyenne, mais également par leur excellent rendement. Dans ce guide, on vous propose de découvrir toutes les spécificités à prendre en compte pour choisir des arbres fruitiers à bon rendement qui conviennent à votre verger. 

L’importance des arbres semis ou greffés

Pour sélectionner un arbre fruitier qui convient à vos besoins, il est nécessaire de prendre en compte divers paramètres. Pour commencer, la principale question à aborder est le choix entre la plantation d’arbre greffé ou plutôt à partir de graines. Pour ceux qui sont débutants dans le domaine de l’agriculture, cette différence peut paraître assez confuse.

Au sein des pépinières, on vous propose de nombreuses variétés d’arbres greffés. Ce sont arbres miniatures qui vous permettront de profiter d’une récolte plus rapidement, que si vous aviez recours à des graines pour faire pousser votre arbre. Cependant, il faut savoir que leur prix n’est pas donné. Néanmoins, vous effectuerez un gain de temps considérable

des arbres miniatures

Toutefois, en optant pour les graines, le temps minimum pour faire votre première récolte est de 8 ans. Mais, c’est une solution qui vous reviendra beaucoup moins coûteuse. 

En outre, toutes les espèces d’arbres fruitiers sont disponibles en diverses variétés. En effet, le pommiers, par exemple, est disponible en dizaine. Chaque variété a un temps de production et un taux de rendement différent. Sans oublier que le climat dans lequel elles prospèrent n’est pas similaire. Par conséquent, il faudra choisir non seulement entre greffés et semis, mais aussi entre plusieurs variétés d’une même espèce. 

Afin de vous aider dans ce choix, privilégier l’achat de graines ou d’arbres miniatures au sein d’une pépinière locale. Ces dernières ne proposent que les plantations qui se développent convenablement dans le climat de votre zone. 

Les paramètres à prendre en compte avant de choisir un arbre fruitier

Pour que votre choix soit des plus optimaux, il sera nécessaire de prendre en compte plusieurs facteurs. Tout d’abord, on retrouve le paramètre de la pollinisation. Ainsi, vous pourrez trouver des espèces autofertiles dont la fructification peut se faire sans qu’elles soient proches d’arbres fruitiers de la même espèce. Un arbre autofertile est un facteur déterminant si votre verger ou votre jardin a une superficie restreinte. 

D’un autre côté, on retrouve les arbres qui ne nécessitent pas de pollinisation, afin de réaliser une fructification. C’est notamment le cas du poirier ainsi que du pommier. Cependant, dans le cas de certaines variétés, comme le pêcher, ne nécessite pas la proximité d’une variété similaire pour se développer. Néanmoins, lorsque celles-ci sont mises côte à côte, votre récolte sera bien meilleure.

choisir un arbre fruitier

Ensuite, le second facteur est la prise en compte du porte-greffe. Ainsi, comme vous le savez sûrement, l’origine des arbres fruitiers, pour la majorité, proviennent d’une greffe. Ainsi, elles assimilent les spécificités de la variété greffée avec celle du porte-greffe. Ce paramètre a une importance considérable. Puisque c’est le porte-greffe qui indique : 

  • la quantité de feuillage ;
  • la rapidité de mise à fruit ;
  • le niveau de résistance aux maladies.

Par conséquent, pour que votre arbre produise des fruits plus rapidement, il faudra choisir un porte-greffe connu pour avoir une végétation maigre. Par contre, ces types de porte-greffes ne sont pas très résistants. 

Enfin, comme dernier paramètre de sélection, on peut citer le choix du fruit. Car, vous n’êtes pas sans savoir que opter pour la plantation d’un arbre fruitier est un engagement à long terme. Par conséquent, il est nécessaire de bien étudier le fruit que vous désirez planter, et vous assurer de sa valeur gustative. Sans oublier aussi de prendre en compte sa durée de conservation, les périodes de récoltes, les diverses solutions d’usage, etc.

le choix du fruit

Notre sélection d’arbres fruitiers à bon rendement

Afin de vous aider dans votre choix d’un arbre fruitier adapté, retrouvez ici une sélection des arbres fruitiers ayant un bon rendement, ainsi que des diverses informations liées à leurs exigences.

Le cerisier

Le gèle du printemps ne présente en aucun cas un facteur d’absence de fleurs pour les cerisiers. Néanmoins, sa floraison pourrait tarder. Pour ce qui est du climat, le cerisier peut s’adapter dans toutes les régions de France. Cependant, veillez à le protéger du vent et bien l’exposer au soleil. 

En outre, le choix du sol est très important. Contrairement à d’autres espèces citées plus bas, les cerisiers s’adaptent parfaitement aux sols calcaires. Néanmoins, veillez à ce que la terre soit profonde et légère. 

Le cerisier

Le pommier

En France, les pommiers sont cultivables au sein de l’ensemble des régions. Étant une variété assez ancienne et qui couvre des période de récoltes considérable, le pommier produit ses fruits presque toute l’année (hiver comme été). Cependant, dans les régions froides de France, il sera nécessaire de bien choisir la variété à planter. Ainsi, vous devrez plutôt privilégier les pommiers : 

  • belle de boskoop ;
  • melrose ;
  • cox orange ;
  • Jonagold.

En outre, il est nécessaire de réaliser que la plantation des pommiers soir se fait par deux pour une bonne fructification. 

Le pommier

Pour ce qui est des conditions, les pommiers peuvent être plantés sur tout type de sol. En effet, il s’adapte aussi bien à un sol sableux, argileux, calcaire, que limoneux. Toutefois, veillez à ce que le trou réalisé soit profond, et que le sol soit bien perméable et riche en matière organique. 

Enfin, vous devrez assurer une bonne exposition au soleil pour votre pommier. 

Le pêcher

Le pêcher, au même titre que le brugnonier et le nectarinier, est apprécié pour sa taille, sa tige ainsi que l’espace qu’il occupe. À l’origine, les pêchers sont mis en place principalement dans le pourtour méditerranéen. Cependant, aujourd’hui, vous pourrez les trouver partout en France, sous différentes formes. En effet, en fonction des climats, il sera nécessaire de bien choisir la variété de pêcher à mettre en terre. 

Néanmoins, pour une floraison rapide en hiver, il faudra suivre les conseils d’un expert. Ainsi, lors de l’aménagement de votre jardin, il est préférable de le mettre contre un mur et veillez à ce qu’il ait une bonne exposition.

Pour ce qui est du type de terre adapté, privilégiez le type de sol léger pour une bonne croissance des racines. 

Le pêcher

Le poirier

Le climat tempéré est celui qui convient le mieux aux poiriers. En France, vous trouverez plus de poiriers dans la partie sud. Car, cet arbre fruitier se développe particulièrement bien dans les zones de chaleur. Néanmoins, vous pourrez planter un poirier dans un climat froid, à condition d’un bon entretien. Ainsi, pour qu’il puisse se développer convenablement, il faudra lui fournir une bonne protection contre : 

  • l’humidité qui stagne ;
  • le vent ;
  • le gel.

En outre, comme les pommes, les poires doivent également être plantées par deux pour pouvoir profiter d’une bonne fructification. 

Pour ce qui est des conditions de culture, la sélection du sol est primordiale. En effet, pour réussir votre projet de fructifier un poirier, il faudra privilégier les sols silico-argileux ou les limoneux. De plus, veillez à ce que le trou soit profond, que le sol soit bien perméable et riche. Il faudra à tout prix éviter de le cultiver dans des jardins calcaires ou secs.

Le poirier

Enfin, une bonne exposition au soleil est conseillée.

Les abricotiers

La croissance des abricotiers est particulièrement importante dans les climats chauds. D’ailleurs, on le retrouve beaucoup dans le pourtour méditerranéen. Cependant, certaines variétés peuvent fleurir même dans un climat de – 15°C. C’est notamment le cas de l’abricotier Bergeron et Rouge du Roussillon. En outre, pour l’hiver, les espèces naines sont à privilégier. 

Enfin, il faudra les protéger du gel et du froid.

More articles

Latest article